Finlande : le nucléaire gagne en popularité

Finlande nucléaire popularite

Associé aux bombes atomiques, le nucléaire a, pendant longtemps, eu mauvaise presse auprès des populations. Pourtant, à l’heure du réchauffement climatique, ce type d’énergie est une excellente alternative aux énergies fossiles pour produire de l’électricité. La Finlande fait partie des pays qui souhaitent voir le nucléaire prendre une place plus importante dans la production.

Changement d’opinion chez les écologistes

Historiquement, les défenseurs de l’environnement ont été contre le nucléaire. Aujourd’hui, ils semblent de plus en plus favorables à cette source d’énergie, surtout avec le réchauffement climatique.

Alors qu’il devient de plus en plus urgent de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de limiter (puis bannir) l’usage des énergies fossiles (charbon et fuel), la Finlande ne peut pas trop compter sur les énergies renouvelables pour produire l’électricité dont les habitants et les infrastructures publiques du pays ont besoin.

Avec un climat particulier, la Finlande n’a pas été gâtée en ce qui concerne les énergies renouvelables. Aussi bien l’énergie éolienne que l’énergie solaire ne peuvent fournir assez de capacité pour espérer un jour suppléer l’énergie fossile. Un vent qui ne souffle pas fort et un temps d’ensoleillement moindre ont vite fait de démontrer l’inefficacité des infrastructures exploitant ces types d’énergie.

ImportantLe nucléaire représente donc la seule alternative pour produire de l’électricité verte qui, en plus d’être bénéfique à l’environnement, pourrait contribuer à baisser les prix inscrits dans l’outil comparateur énergie.

D’où le revirement et l’enthousiasme soudain des écologistes vis-à-vis du nucléaire. Toutefois, ceux-ci émettent quelques réserves et s’opposent toujours à la construction de grandes centrales nucléaires. Ils sont plutôt favorables aux SMR. Ces petits réacteurs modulaires semblent en effet plus pertinents pour générer l’électricité nécessaire au chauffage urbain.

Le traitement des déchets

Dans le nucléaire, le traitement des déchets fait également partie des sujets les plus délicats et qui divisent. La haute radioactivité de ces derniers suscite la méfiance de certains, les amenant à s’opposer à tout programme nucléaire.

C’est par exemple le cas en France où la quasi-totalité des défenseurs de l’environnement est contre le stockage sur sites des déchets qui ne peuvent être retraités.

En Finlande, il semblerait que les différentes parties ont trouvé un compromis et sont tombées d’accord pour entreposer les déchets à Olkiluoto.

Je compare les offres