Des solutions à la hausse des prix du gaz

Réservoirs de sphère de stockage de gaz

En France, le nombre de personnes qui s’y intéressent a doublé en deux ans. Des solutions alternatives permettent en effet de diminuer de manière considérable la facture de chauffage, en plus de petits gestes qui marchent également. Elles peuvent consister par exemple à miser sur des équipements à faible consommation.

Quelques solutions peuvent être adoptées pour faire baisser de façon significative la facture annuelle de chauffage, qui n’a de cesse d’augmenter ces derniers temps. Parmi celles-ci, on distingue l’utilisation d’une :

  • Pompe à chaleur ;
  • Chaudière à condensation ;
  • Chaudière à bois.

8 sur 10 Français ont exprimé leur inquiétude, qui s’amplifie davantage, au sujet de leurs factures de chauffage. 60 % ont même déjà cherché des moyens pour les réduire. Effy, une entreprise spécialisée dans les travaux de rénovation énergétique, confirme que c’est bien possible en changeant d’équipement. Elle a passé en revue quelques alternatives qui semblent intéressantes.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Possibilité de diminuer la facture jusqu’à 50 %

Selon un spécialiste dans le secteur de l’énergie, c’est tout à fait possible en acceptant de faire des concessions. Les solutions proposées peuvent avoir un certain coût. Il est tout aussi important de réaliser une estimation consommation gaz pour améliorer la gestion de son budget et faire de réelles économies sur les factures de chauffage.

De petits gestes simples, qu’il convient de connaître, peuvent également contribuer à la réduction des dépenses énergétiques. À titre d’exemples, il vaut mieux :

  • Maintenir les mitigeurs sur la position froide ;
  • Aérer le logement ;
  • Utiliser des LED ;
  • Opter pour un téléviseur petit format.

Quelques solutions alternatives qui marchent

Sur le long terme, elles permettent de réaliser de véritables économies. Elles consistent à utiliser des systèmes de chauffage économiques tels que la pompe à chaleur air-eau et la chaudière à condensation. Permettant de bénéficier d’une haute performance énergétique sans beaucoup augmenter la consommation, la première se sert surtout de l’énergie de l’air pour apporter de la chaleur. Quant à la seconde, il s’agit aussi d’un équipement nouvelle génération qui transforme les fumées de combustion en vapeur d’eau. En plus d’être durable, il est à la fois moins :

  • Cher ;
  • Bruyant ;
  • Polluant ;
  • Coûteux.

La chaudière à bois figure également dans la liste des solutions alternatives qui permettent d’économiser sur le chauffage. Comme son nom l’indique, elle brûle des granulés de bois pour produire de la chaleur. Pourtant plus classique, elle coûte cher, mais donne la possibilité de faire jusqu’à 50 % d’économies sur la facture annuelle. Il convient de rappeler que les consommateurs ont toutefois le choix de prétendre à des aides pour réduire le coût de l’installation de tels équipements, qui peut atteindre 20 000 euros. MaPrimeRénov' en fait par exemple partie.

Je compare les tarifs