Total et Clean Energy Fuel Cops, partenaires dans le développement de projets de production de gaz renouvelable

Devanture d'une usine Total

Le géant pétrolier français accélère sa transition énergétique en investissant dans de nombreux projets de production d’énergie verte. Ainsi, après l’acquisition de Fonriche Biogaz en début d’année, Total vient de mettre en place une coentreprise avec la firme américaine Clean Energy Fuel Cops en vue de développer des projets de production de gaz renouvelable aux États-Unis.

La coentreprise sera dotée d’un fonds initial de 100 millions de dollars, lequel servira à construire des infrastructures de production de gaz naturel renouvelable. Cette somme pourrait être portée à 400 millions de dollars si des opportunités de développement se présentaient, peut-on lire dans un communiqué diffusé par Clean Energy.

Produire du gaz naturel renouvelable à bilan carbone négatif

ImportantLes deux groupes vont ainsi investir dans la production du gaz naturel renouvelable à bilan carbone négatif aux États-Unis. Outre l’engagement initial ferme de 100 millions de dollars, la nouvelle entreprise recevra un soutien au crédit total de 65 millions de dollars et de 50 millions de dollars de la part du géant pétrolier français.

À noter que Total détient 25 % du capital de Clean Energy, laquelle est reconnue comme étant le principal fournisseur de carburant vert pour le secteur du transport aux États unis. Son gaz renouvelable provient de la capture du méthane biogénique issu de la décomposition de déchets organiques. La firme dispose des installations de liquéfaction en Californie et au Texas.

Ce nouveau partenariat permet ainsi à Total de renforcer son développement sur le marché du gaz renouvelable aussi bien sur le marché français qu’à l’international. D’ailleurs, le groupe figure déjà parmi les acteurs majeurs de l’énergie verte et se définit comme un fournisseur gaz bas carbone.

La demande de GNR s’accroît rapidement

Pouvant être utilisé directement comme carburant pour les véhicules, et comme matière première dans la production d’hydrogène vert ou de l’électricité verte, le gaz renouvelable négatif en carbone intéresse de nombreuses entreprises de transport aux États-Unis.

La demande s’accroît ainsi rapidement, en particulier depuis que Total et Clean Energy ont lancé le programme Zero Now, il y a quelques années, afin d’étendre l’utilisation de cette énergie propre sur le marché des poids lourds.

Archives

Je compare les tarifs