Révision des critères d’accès au chèque énergie 2021

Critère accès chèque énergie

Dans un contexte de crise sanitaire et économique, les changements apportés au chèque énergie devraient soulager les ménages modestes. Le plafond de ressources conditionnant l’accès au dispositif a en effet été relevé, permettant d’accroître le nombre de bénéficiaires qui peinent à payer leurs factures d’électricité ou de gaz.

Le seuil d’éligibilité au chèque énergie augmente à 10 800 euros

Pour mémoire, le chèque énergie a vocation à aider les ménages précaires à payer leurs dépenses d’électricité, de gaz, de fioul ou de bois. Il se substitue ainsi aux anciens tarifs sociaux de l’électricité et du gaz. L’an dernier, 5,5 millions de chèques ont été distribués.

Pour la campagne 2021, le plafond de revenus pris en compte pour y avoir droit est de 100 euros supérieur à celui de 2020.

En conséquence, le seuil d’éligibilité est passé de 10 700 euros à 10 800 euros en un an. Ce montant s’obtient en divisant le revenu fiscal de référence (RFR) du ménage par le nombre d’unités de consommation (UC). Pour vérifier son éligibilité, il suffit de saisir son numéro fiscal sur un simulateur gratuit.

Les chèques énergie pour 2021 seront expédiés dans le courant du mois d’avril aux Français dont les données figurent dans les fichiers de l’administration fiscale. En attendant, les chèques reçus en 2020 restent valides jusqu’au 31 mars 2021.

Les montants du chèque énergie pour 2021

Le niveau de l’aide accordée est calculé sur la base des revenus et de la composition du foyer, exprimée en UC. Rappelons le mode de détermination de la valeur des unités de consommation selon l’Insee :

  • Le premier adulte : 1 UC
  • Les autres membres de la famille résidant sous le même toit âgés de 14 ans ou plus : 0,5 UC
  • Les enfants de moins de 14 ans : 0,3 UC.

Depuis le 1er janvier 2021, la valeur faciale TTC la plus élevée du chèque énergie est de 277 euros pour les foyers qui comptent 2 UC ou plus et dont le ratio entre le RFR et les UC est inférieur à 5 600 euros. Le minimum est de 48 euros, il est accordé à un ménage comptant 1 UC et affichant un rapport RFR/UC compris entre 7 700 et 10 800 €.

Pour réduire le montant de leur facture énergétique, les Français doivent comparer les offres des différents fournisseurs en recourant aux comparatifs de contrat de gaz ou d’électricité en ligne.

Archives

Je compare les tarifs