De plus en plus d’opérateurs gaziers sont favorables aux gaz renouvelables

Opérateurs gaziers favorable gaz renouvelable

Les fournisseurs de gaz Énergir, SoCalGas, GRDF et GRTgaz ont uni leurs voix pour manifester leur engagement en faveur du gaz renouvelable, lequel est perçu comme la solution idoine pour décarboner le secteur. Au cours des deux dernières années, ces leaders mondiaux du gaz ont investi dans la recherche et développement de techniques de production de « gaz vert ».

Limiter les émissions de gaz à effet de serre

Produire du gaz renouvelable (GR) pour réduire efficacement et à moindre coût les émissions de carbone de la filière gaz, tel est le point focal de cette initiative mise en œuvre par ces acteurs du secteur.

Cela fait maintenant plus de deux ans que ces fournisseurs de gaz conduisent des travaux de recherche pour développer une technique performante pour la production et l’injection de GR dans les réseaux de distribution.

A travers ce projet, les acteurs du secteur gazier font preuve de volonté et de dynamisme dans la lutte contre le réchauffement climatique.

ImportantIl faut savoir que les gaz renouvelables émettent moins de CO2 que le gaz naturel géologique. Dans certains cas, les GR se révèlent même totalement neutres en émissions carbone. En termes de coûts et de réduction des émissions de gaz à effet de serre, les GR figurent parmi les solutions les plus pertinentes.

Accélérer le développement des gaz renouvelables

Pour intégrer les GR dans la consommation de gaz, les résultats des recherches recommandent l’utilisation du biométhane et de l’hydrogène. En effet, leur injection dans les réseaux de gaz actuels ne pose aucun problème.

Le projet a également permis de développer trois techniques de production de GR :

  • la digestion anaérobie de déchets organiques ;
  • la gazéification de biomasse de résidus ;
  • l’électrolyse.

Les opérateurs gaziers intervenants dans cette initiative ont formulé des recommandations pour faire progresser beaucoup plus rapidement le développement des GR.

Ils appellent entre autres à coupler les GR avec d’autres sources d’énergie à faible émissions de gaz à effet de serre, en citant comme exemple l’adoption d’une chaudière hybride gaz-électricité à haute efficacité énergétique.

De telles pratiques permettraient de tirer vers le bas la demande d’énergie et les émissions de carbone.

Dans une approche globale, ce couplage pourrait se matérialiser par un renforcement de l’interconnexion entre les réseaux gaziers et électriques.

 

Archives

Je compare les tarifs