Les collectivités locales investissent dans la production de biométhane

Collectivité locales production biomethane

L’agglomération Grand-Paris-Sud en collaboration avec le syndicat d’aménagement des rivières souhaite produire du gaz vert à partir de stations d’épuration. Le projet sera mis en œuvre par une société publique locale, baptisée « Confluence Seine Essonne Energie ». Le site sera opérationnel en 2022.

Valoriser les déchets

Une unité de production de biométhane sera bientôt opérationnelle sur la station d’épuration des eaux usagées d’Exona, implantée à Évry. Ce projet est mené conjointement par l’agglomération Grand-Paris-Sud et la Siarce ou syndicat d’aménagement des rivières et du cycle de l’eau.

La gestion et la mise en œuvre des installations seront confiées à une société publique locale créée spécialement à cet effet. La production sera injectée dans le réseau public.

Important L’installation permettra de valoriser les boues d’épuration, qui seront exploitées pour produire le combustible. Baptisée « Confluence Seine Essonne Energie », la société publique locale conduira le financement et le chantier.

Les installations seront opérationnelles d’ici 18 mois. L’exploitation s’étalera ensuite sur une durée de 15 ans. Toute la production sera notamment cédée au fournisseur de gaz Engie. Les deux parties ayant déjà conclu un contrat pour l’achat par anticipation de ce biométhane.

Un premier projet commun

Ce projet est un premier historique pour la communauté d’agglomération Grand-Paris-Sud qui comprend 23 communes. Sa mise en œuvre totalise 4,85 millions d’euros en investissement, dont 25 % d’apport subventionné. Une somme qui sera rapidement rentabilisée selon les estimations. En effet, les recettes annuelles issues de la vente du biogaz devraient atteindre 1,3 million d’euros.

En plus de la valorisation énergétique des boues d’épuration, la société publique locale aura également pour mission d’assurer le traitement des eaux et des boues à partir de 2023. La gestion de l’ensemb le de la station de traitement des eaux usagées à Évry sera alors à sa charge.

Notons qu’il existe d’autres sites de valorisation énergétique en Essonne, dont l’unité de méthanisation de Vert-le-Grand à Echarcon.

Archives

Je compare les tarifs