Le Qatar va accroître considérablement sa capacité de production de GNL

Qatar capacite production gnl

Déjà reconnu comme étant le plus important producteur de gaz naturel liquéfié dans le monde, le Qatar vient de lancer un projet qui lui permettra d’accroître sa capacité de production. Le pays va se doter de 4 nouveaux trains de liquéfaction pouvant générer 32 millions de tonnes par an.

Qatar Petroleum a confié la construction et le déploiement de ces infrastructures à Technip Energies et à l’entreprise japonaise Chiyoda. Les deux compagnies se partageront le contrat d’une valeur de 13 milliards de dollars, avec en supplément, l’installation d’un système de capture et de réinjection du carbone dans les puits, afin de limiter la quantité de gaz à effet de serre émis par le site (-25 %).

Produire 110 millions de tonnes de GNL par an

Avec cette gigantesque usine, le pays devrait pouvoir produire 110 millions de tonnes de GNL par an. Les 4 unités sont prévues entrer en fonction à partir du mois d’octobre 2025 et pourraient atteindre leur pleine capacité d’ici début 2027.

Le coût total de ce projet, baptisé Northfield East Project, se chiffre à 29 milliards de dollars, dont 13 milliards alloués aux nouvelles installations. Il s’agit sûrement du plus grand investissement dans le secteur pétrolier et gazier pour 2021.

La deuxième phase, qui vise à augmenter la capacité de production de 16 millions de tonnes par an, débutera en 2027. Ceci porterait sa production totale à 126 millions de tonnes par an.

ImportantInstallée dans le champ NFE, l’usine permettra également au Qatar d’accroître le volume de son exportation et de renforcer sa compétitivité sur le marché mondial. D’autant plus que ce pays de la péninsule arabique est avantagé par les faibles coûts de sa production.

Son offre plus concurrentielle pourrait ainsi contribuer à faire baisser les prix sur le marché. En tout cas, les consommateurs auront toujours la possibilité de comparer les offres disponibles et de choisir le fournisseur gaz le moins cher.

Premier exportateur mondial de GNL

Déjà en ce moment, le Qatar est le premier pays exportateur de GNL dans le monde. Il devance l’Australie, les États-Unis, la Russie et la Malaisie.

En plus du gaz naturel, le champ NFE renferme des gisements d’hélium, de soufre, d’éthane, de condensat et de GPL que le pays compte également exploiter.

Archives

Je compare les tarifs