L’Union européenne se trouve au cœur d’enjeux conflictuels relatifs aux gaz

Union européenne conflits gaz

Les pays européens dépendent largement de la Russie pour leur approvisionnement en gaz. En effet, 40 % du gaz importé par l’UE provient de ce pays. Le reste est fourni par les autres producteurs de gaz naturel (Norvège, Algérie et Qatar).

De son côté, les États-Unis souhaitent également devenir l’un des premiers exportateurs de gaz dans le Vieux Continent, et la construction du gazoduc Nord Stream 2 reliant l’Allemagne et le pays des Tsars dans le cadre du projet ne plaît pas du tout aux dirigeants américains. D’autant plus que l’acheminement par ce pipeline va rendre le gaz naturel russe plus compétitif en termes de prix.

Outre cela, certains pays de l’Europe de l’Est affichent leur opposition à ce gazoduc, à l’instar de la Pologne, de la Slovaquie et de l’Ukraine. Malgré toutes les critiques et les tensions diplomatiques générées par ce projet, l’Allemagne, qui veut à tout prix activer sa transition énergétique, semble décidée à continuer sur sa lancée.

Un gigantesque marché convoité par les producteurs de gaz naturel

Nord Stream 2 n’est pas l’unique projet en cours qui suscite des rivalités économiques sur le marché gazier. La découverte d’importants gisements de gaz naturel dans la méditerranée orientale a placé l’Europe au cœur d’enjeux conflictuels.

En effet, afin de faciliter l’exportation des ressources gazières offshore de cette région vers l’UE, la Chypre, la Grèce et l’Israël ont lancé le projet Eastmed. Ceci consiste à construire un gazoduc sous-marin d’une longueur de près de 2 000 km.

ImportantComme l’Europe importe 75 % de ses besoins en gaz naturel, les pays producteurs se livrent à de rudes concurrences et à une véritable guerre de prix pour acquérir une part importante dans ce gigantesque marché.

L’abondance de l’offre sur le marché favorise la baisse des prix et représente un avantage pour les consommateurs. Ces derniers peuvent d’ailleurs choisir librement le fournisseur gaz qui propose l’offre la moins chère.

L’Europe arriverait-elle à réduire sa dépendance aux pays producteurs de gaz naturel ?

Pour réussir sa transition énergétique, l’UE devrait réduire sa dépendance aux pays producteurs de gaz naturel et développer sa filière d’énergie verte.

Pour le moment, les États membres ne peuvent que diversifier leurs sources d’approvisionnement.

Archives

Je compare les tarifs