Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Raccordement électrique

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 22 décembre 2022 .
Temps de lecture : 12 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.

Raccordement électrique

Lors de travaux de construction, il est nécessaire, entre autres de raccorder le bâtiment à l’électricité. Pour ce faire, depuis l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence, il faut alors contacter le gestionnaire du réseau public, Enedis (ex ErFD). En effet, c’est ce dernier qui est chargé des travaux de raccordement. Cette étape importante dans la construction de votre logement implique plusieurs démarches qui nécessitent une certaine organisation. Dans ce dossier, nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir à propos du raccordement électrique. Démarches, choix de la puissance, prix, consuel et mise en service de l’électricité sont passés en revue pour vous éclairer sur cette étape indispensable avant de pouvoir occuper votre logement.

Qu’est-ce que le raccordement électrique ?

Pour bénéficier de l’électricité dans un logement neuf, le propriétaire se doit d’entamer plusieurs démarches de déménagement électricité pour procéder au raccordement. Cette opération consiste à relier le domicile au réseau public afin de puiser l’électricité pour alimenter la propriété. Aujourd’hui, le seul gestionnaire de ce réseau en France est Enedis. Toutefois, il existe plus d’une dizaine de fournisseurs électricité (EDF le fournisseur historique ainsi que les fournisseurs alternatifs).

Tous les types d’habitats sont éligibles à ce procédé, que cela concerne une propriété réhabilitée ou une maison neuve. Il est également possible de demander un raccordement électrique pour des besoins éphémères comme des travaux.

Il existe 2 types de raccordement. Le plus classique permet au demandeur d’exploiter le réseau principal d’électricité. Le deuxième consiste à installer les dispositifs pour bénéficier de l’énergie verte. Cela concerne toutes les sources renouvelables comme les panneaux solaires. Ces travaux sont relativement délicats à effectuer. En effet, il existe un risque de surtension sur le réseau électrique si le raccordement est mal fait. Par conséquent, les normes NF C 15-100 et la NF C 14-100 sont à respecter.


Les différents types de raccordement

Il existe plusieurs types de raccordement selon le type d’habitat et la source d’énergie utilisée.


Panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques, qui peuvent alimenter un logement en électricité ou bien servir à la production énergétique qui est réinjectée dans le réseau, nécessitent un raccordement spécifique. C’est ENEDIS qui se charge ici aussi de l’opération.


Raccordement collectif

Le raccordement collectif concerne les lotissements, copropriétés ou les immeubles neufs. C’est également ENEDIS qui gère les travaux. Or dans ce cas précis, le raccordement nécessite une pré-étude. Elle permettra de définir la solution technique, une estimation du coût de l’opération ainsi que les délais nécessaires à sa réalisation.


Maison neuve

Pour une maison neuve, le propriétaire doit effectuer lui-même la demande de raccordement auprès d’ENEDIS. La procédure se fait en ligne de manière simple et rapide. Il est également possible de procéder en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Les étapes d’une demande de raccordement électrique

Plusieurs démarches sont à suivre pour obtenir le raccordement électrique. Il est très important de les suivre à la lettre afin de ne pas prendre le risque de se retrouver sans électricité au moment de votre emménagement.


Étape 1 : demande de raccordement

La première étape consiste à effectuer la demande par le biais du site internet d’Enedis. Outre le formulaire à remplir, d’autres informations complémentaires sont à fournir. La date de mise en service de l’électricité ainsi que la puissance du compteur doivent obligatoirement être précisés. Il est possible de passer par votre fournisseur d’électricité pour qu’il effectue la demande de raccordement. Or, effectuer soi-même cette démarche en ligne permet un meilleur suivi de l’avancée des travaux.


Étape 2 : devis ENEDIS

Par la suite, Enedis envoie une proposition et un devis pour les travaux à effectuer. Il faut compter 10 jours après la demande de raccordement pour obtenir cette offre, sauf en cas de nécessité d’extension du réseau. Dans ce cas, la procédure peut prendre jusqu’à un mois et demi. Un délai de 3 mois est accordé au demandeur afin d’accepter l’offre. Pour ce faire, il faut renvoyer le devis signé et régler l’acompte exigé.


Étape 3 : début des travaux d’ENEDIS

Une fois le devis signé et l’acompte réglé, les travaux de raccordement sont effectués. La durée d’exécution est variable selon les requêtes. Au terme de cette étape, le propriétaire obtient le certificat Consuel. Il s’agit de la preuve que les installations sont conformes aux normes électriques. Aussi, ce document est obligatoire pour procéder à la mise en service de l’électricité dans le logement.


Étape 4 : choix du fournisseur d’électricité et ouverture du compteur

La dernière étape consiste à contacter le fournisseur d’électricité choisi. Ce dernier procède à l’ouverture du compteur en collaborant avec Enedis. L’électricité est complètement fonctionnelle 10 jours après l’opération.


Les documents à fournir pour la demande de raccordement

Afin de planifier les travaux et vous faire part de leur devis, les techniciens d’ENEDIS ont besoin d’un certain nombre d’informations concernant votre future habitation. Lors de votre demande de raccordement, vous devrez joindre les pièces suivantes au dossier :

  • Plan masse du logement
  • Photos de l’emplacement du chantier
  • Extrait du cadastre
  • Document signé dans lequel le propriétaire s’engage à régler le montant des travaux de raccordement
  • La puissance de raccordement souhaitée
  • Copie du document du permis de construire

À l’issue de la transmission du dossier complet, un conseiller est attribué par ENEDIS pour simplifier la communication entre le gestionnaire de réseau et le propriétaire du logement.


Cas du raccordement provisoire

Dans certains cas, il peut être nécessaire d’avoir recours à un raccordement provisoire à l’électricité. Les chantiers sont l’exemple le plus fréquent de ce besoin d’accès à l’énergie. Pour obtenir un raccordement provisoire, il faut dans un premier temps contacter un fournisseur d’énergie provisoire et les préciser un certain nombre de détails afin qu’il fasse une proposition :

  • Puissance souscrite
  • Plan de l’emplacement du chantier
  • Date de raccordement souhaitée

Un raccordement provisoire permet d’accéder à l’électricité du réseau sur un terrain nu ou pas encore raccordé afin d’y effectuer les travaux. Ce type de raccordement est plus rapide et les démarches sont simplifiées.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Quel est le prix d’un raccordement électricité ?

Le coût de raccordement de l’électricité varie d’un client à un autre. En effet, plusieurs critères sont à considérer, comme :

  • La puissance de l’énergie en kVA
  • Le type et la taille de l’habitation
  • Le forfait choisi
  • La zone de travaux
  • La densité de population
  • La structure du terrain
  • Le type de branchement

Dans certains cas, il faut prévoir un budget supplémentaire. Cela concerne notamment la création de passage de câbles ou la mise en place du compteur. Les œuvres sur l’extension du réseau public sont de la responsabilité d’Enedis.

Un raccordement simple dure 2 mois. En revanche, il faut prévoir entre 4 à 6 mois dans le cas où des extensions sont nécessaires. Une fois les prestations achevées, il faut s’acquitter de 62 à 120 euros pour l’attestation de conformité de l’installation électrique.

En outre, plusieurs aides peuvent être octroyées aux demandeurs de raccordement électrique. Dans certaines communes, la municipalité peut payer la totalité ou bien une partie des travaux. Ce soutien figure dans l’autorisation d’urbanisme. Aussi, 40 % de la facture Enedis sont réglés par le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (TURPE).

Le coût d’un raccordement électrique peut aller de 800 à 2 000 euros. Le montant à payer par le client est entre 1 256 à 1 465,5 euros TTC, hors extensions de réseau. Toutefois, pour obtenir un devis exact, il faut demander directement au gestionnaire de réseau.


Grille tarifaire raccordement électrique barème Enedis 2020

Toutes les situations sont différentes et il est difficile de fournir une estimation chiffrée qui représente tous les logements. Enedis a tout de même établi un barème qui regroupe ses tarifs pour un raccordement avec une puissance inférieure ou égale à 36 kVA en basse tension. Ces tarifs représentent l’intégralité des deux types de branchement, à savoir la liaison en domaine public et en domaine privé pour le type 1. Voici la grille tarifaire avec le prix du raccordement pour une puissance ≤ 36kVA :

Zone du logementPuissance de raccordementPrix HTPrix TTC
ZFA 3 kVA sans comptage 1687,00 € 2024,00 €
3 kVA sans comptage 1735,00 € 2082,00 €
12 kVA sans comptage 1735,00 € 2082,00 €
36 kVA sans comptage 1809,00 € 2170,80 €
ZFB 3 kVA sans comptage 1875,00 € 2250,00 €
3 kVA sans comptage 1850,00 € 2220,00 €
12 kVA monophasé 1850,00 € 2220,00 €
36 kVA triphasé 1944,00 € 2332,80 €

Les zones géographiques sont définies par les Zones Émeraudes. Le tarif varie entre deux types de zones :

ZonesType de communeNombre d’habitants
ZFA Communes rurales < 10 000 habitants (zone Émeraude 1)
Petites agglomération 10 000 à 100 000 habitants (zone Émeraude 2)
ZFB Grandes agglomérations > 100 000 habitants or communes de plus de 100 000 habitants et la banlieue parisienne (zone Émeraude 3)
Grandes villes Communes > 100 000 habitants et banlieue parisienne (zone Émeraude 4)
Je compare les fournisseurs d'énergie

Quelle puissance choisir pour un raccordement électrique ?

La puissance de raccordement désigne l’énergie maximum que le compteur électrique peut recevoir de la part du réseau public. La possibilité d’utilisation simultanée d’appareils électriques dépend de celle-ci. L’abonnement auprès du fournisseur se fera également en fonction de sa valeur.

À titre de référence, ci-dessous les puissances et l’usage d’électricité correspondant :

  • 12 kVA pour une installation complexe ou une habitation disposant d’un chauffage électrique
  • 9 kVA pour un logement qui se chauffe à l’électricité et qui fait plus de 80 m² de superficie
  • 6 kVA est idéal pour une maison entre 80 et 120 m² chauffée à partir d’autres sources d’énergie
  • 6 kVA suffit pour une résidence de 20 à 80 m² chauffée à l’électricité
  • 3 kVA est adéquat pour un studio qui n’utilise pas le chauffage électrique

Il faut estimer les futurs besoins en énergie pour choisir la puissance du raccordement électrique. Dans le cas où cette dernière serait sous-estimée ou surestimée, le compteur peut disjoncter.

Mise en service de l’électricité

Une fois le raccordement effectué et le certificat Consuel obtenu, vous êtes en mesure de demander l’ouverture du compteur. Pour cela, il suffit de souscrire à une offre d’un fournisseur énergétique en signant un contrat de fourniture d’électricité. Vous avez alors le choix entre EDF, le fournisseur historique en France et les nombreux fournisseurs alternatifs du marché.


Bien choisir son fournisseur d’énergie

N’oubliez pas de comparer les offres avant de vous engager afin de trouver celle qui correspond le mieux à vos besoins et propose les meilleurs tarifs. Notre comparateur vous permet gratuitement et sans engagement de dénicher les offres les plus avantageuses selon la configuration de votre logement. Les prix de l’électricité sont fluctuants et augmentent beaucoup ces dernières années. Le choix du fournisseur d’électricité et de l’offre souscrite impactent fortement le montant des factures. Voici quelques critères qui permettent de choisir le bon fournisseur :

  • Les installations dans votre logement (chauffage électrique ou non)
  • Type d’énergie souhaitée (renouvelable ou non)
  • Prix fixe pour une durée déterminée ou prix indexé sur le tarif réglementé
  • Qualité du service client
  • Offres 100 % en ligne (contact service client uniquement par internet)
  • Option Base ou Heures pleines Heures creuses pour la tarification de la consommation

Mise en service par ENEDIS

Une fois le fournisseur choisi et l’offre souscrite, ce dernier vous fera parvenir le prix de l’opération pour la mise en service de l’électricité. Un technicien se rendra sur place pour procéder à l’intervention. Cette opération est réalisée par Enedis et nécessite un délai moyen compris entre 5 et 10 jours. Il est envisageable d’avoir recours à une mise en service d’urgence, mais cela coûte plus cher. Pour tout comprendre de cette étape, retrouvez notre dossier sur la mise en service de l’électricité.

Je compare les fournisseurs d'énergie

FAQ : raccordement électricité

Quelle différence entre puissance de compteur et puissance de raccordement ?

  • La puissance du compteur électrique (en kVA) représente la quantité d’énergie électrique qui peut être consommée par unité de temps. Cela correspond à la capacité du compteur à faire fonctionner des appareils électriques en même temps. Il existe 9 paliers de puissance pour les compteurs électriques des particuliers, compris entre 3 kVA et 36 kVA. Plus la puissance du compteur est élevée, plus il est possible d’utiliser d’appareils en même temps. La puissance du compteur influence le prix de l’abonnement de la fourniture d’électricité ainsi que le tarif du kWh.
  • La puissance de raccordement correspond à la limite physique, soit la puissance maximale qu’il sera possible de souscrire pour votre installation électrique. La puissance du compteur ne pourra donc en aucun cas dépasser la puissance de raccordement.

Quelle puissance de raccordement choisir ?

Afin de déterminer la puissance de raccordement, il est impératif d’effectuer une estimation de la puissance cumulée de vos appareils électriques qui seront susceptibles de fonctionner en même temps. Il faut par exemple considérer les postes de consommations principaux qui sont : le chauffage, le chauffe-eau, les appareils électroménagers (machine à laver, lave-vaisselle, télévision, réfrigérateur, ordinateur…). Dans le cadre d’un logement, il est difficile d’effectuer une estimation chiffrée avec précision. En revanche, il existe des recommandations en fonction de la taille du logement, du nombre d’occupants et de l’usage de l’électricité. Un logement chauffé avec l’électricité aura des besoins différents d’un logement chauffé avec une autre source d’énergie.

Quelle différence entre raccordement monophasé et triphasé ?

Le courant électrique du réseau peut être raccordé à votre logement par différents types de raccordements. Le raccordement monophasé compte 2 fils alors que le raccordement triphasé en compte 3 voire 4. Le courant triphasé se destine plutôt aux professionnels, sa spécificité réside dans sa capacité à faire fonctionner de grosses machines qui consomment une grande quantité d’énergie. Les logements des particuliers sont plutôt raccordés en monophasé. Quoi qu’il en soit, le type de raccordement, qu’il s’agisse du monophasé ou triphasé, n’a aucune influence sur le coût de l’abonnement ou le tarif du kWh. C’est la puissance du compteur qui est prise en compte.

Qui réalise les travaux de raccordement électrique ?

C’est Enedis, le gestionnaire de réseaux de distribution qui réalise les travaux de raccordement électrique pour les particuliers comme pour les professionnels.

Est-il obligatoire d’effectuer un raccordement pour accéder à l’électricité ?

Pour avoir de l’électricité dans son logement, il est nécessaire que celui-ci soit raccordé au réseau. Sans ce raccordement, l’électricité ne peut pas être délivrée dans l’habitation et les appareils électriques ne pourront pas fonctionner. Le raccordement concerne donc uniquement les logements neufs qui n’ont pas encore été raccordés. Si vous emménagez dans un logement qui a déjà été habité, le raccordement a certainement déjà été effectué. Vous devez en revanche demander la mise en service du compteur qui est une procédure différente de celle du raccordement.

Quels sont les délais de mise en service pour l’électricité ?

Les délais dépendent de plusieurs paramètres pour la mise en service de l’électricité. Dans le cadre d’un logement neuf qui vient d’être raccordé au réseau, il faut compter entre 5 et 10 jours. Pour un déménagement dans un logement qui a déjà été occupé, vous pouvez compter 5 jours. En fin d’été et en automne, période à laquelle Enedis est le plus sollicité, les délais peuvent être plus longs.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres