Retour sur le site meilleurtaux.com

Création d’une unité de production d’hydrogène vert en Vendée

Création unité production hydrogène vert vendée

L’hydrogène se développe sur le secteur des carburants « alternatifs ». La commune de Bouin, située dans le département de la Vendée, va accueillir un site de production d’hydrogène vert fonctionnant grâce à l’eau de mer et à l’électricité éolienne. Cette unité devrait entrer en service en mai 2021.

Un projet inédit en Europe

L’hydrogène est considéré comme une alternative intéressante aux carburants classiques pour les véhicules roulants et les avions. D’ici à 2030, l’État prévoit d’injecter sept milliards d’euros pour soutenir l’essor de cette filière. Cette enveloppe s’ajoute aux 100 millions d’euros que la région des Pays de la Loire envisage d’y consacrer.

Important Le principal enjeu consiste à trouver un mode de fabrication écologique.

C’est ainsi qu’est née l’idée de créer une unité dédiée à cette technologie à Bouin, en Vendée. La pose de la première année a ainsi été réalisée le 26 septembre.

Ce projet inédit en Europe et valorisé à huit millions d’euros est porté par le fournisseur d’électricité nantais Lhyfe, qui compte parmi ses actionnaires la société d’économie mixte Vendée Énergie, lancée par le Sydev, qui gère la distribution des énergies dans le département. Sont également impliquées la communauté de communes de Challans, la Région, ainsi que l’ADEME.

Une production écologique

Important Le vent et l’eau de mer seront utilisés pour la production de cet hydrogène « vert ».

Matthieu Guesné, fondateur-président de la start-up, explique que

L’exploitation de ces ressources renouvelables permet de résoudre le problème du système actuel, qui repose à 70 % sur l’énergie nucléaire pour séparer la molécule d’eau afin d’isoler l’hydrogène.

Matthieu Guesné

Grâce au carburant propre produit par Lhyfe, les conducteurs des véhicules adaptés pourront faire le plein en seulement quelques minutes en station-service. Ils débourseront 70 euros pour remplir leur réservoir en hydrogène et disposeront d’une autonomie de 800 kilomètres. Encore faut-il déployer un réseau de points de distribution, dont le premier devrait être opérationnel en juin 2021 à La Roche-sur-Yon, probablement sur l’ancien emplacement de l’usine Michelin.

Enfin, les spécialistes du sujet soulignent

L’importance de soutenir les collectivités dans ce type d’initiative et pour l’investissement dans des automobiles à hydrogène, compte tenu de leur prix actuellement plus élevé que les autres motorisations.
Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs