Retour sur le site meilleurtaux.com

Les Français peuvent désormais reprendre les déménagements en respectant certaines conditions

Parents et leurs deux filles prenant des cartons de déménagement dans un camion

La date du lundi 11 mai est synonyme de libération pour les Français qui ne sont plus obligés de s’enfermer chez eux pour éviter la contamination du coronavirus. Ce qui se présente d’ailleurs comme une excellente nouvelle pour ceux qui étaient contraints de repousser leur déménagement, qui peuvent désormais reprendre leur projet en respectant certaines conditions.

Contraints de rester chez eux pendant 55 jours d’affilés depuis le début du confinement, les ménages ont eu largement le temps de préparer leur déménagement. Certains d’entre eux sont même parvenus à trouver l’entreprise la mieux placée pour assurer l’approvisionnement d’énergie de leur résidence d’accueil rien qu’en sollicitant les services d’un comparateur électricité.

Tout cela pour dire qu’ils sont fin prêts pour la concrétisation de leur projet d’autant que le plan de déconfinement a été lancé depuis le 11 mai comme l’avait annoncé le Premier ministre Édouard Philippe quelques jours plus tôt.

Ainsi, avec certaines restrictions, il est désormais possible de déménager notamment dans les départements classés zone verte.

Déménagement oui, mais dans les départements classés zone verte

Comme susmentionné, le déménagement est désormais possible. Du moins, dans les départements où il est autorisé. Entendons par là, les zones vertes répondant aux trois critères d’éligibilité exigés par le pouvoir public. Entre autres :

  • Le taux bas des cas de contamination ;
  • Le niveau peu élevé de la saturation des services de réanimation ;
  • L’efficacité du département à effectuer les tests de dépistage auprès de la population.

Ainsi, avant de prendre la décision, il serait plus prudent de consulter la carte des départements classés en zone verte ou en zone rouge qui est régulièrement mise à jour depuis 30 avril 2020. Aussi, il faut savoir que, malgré l’autorisation, les ménages se doivent de respecter certaines conditions :

  • Ne pas se déplacer au-delà du rayon de 100 km de l’ancien domicile ;
  • Respecter le nombre limite de moins de 10 participants pour le déménagement.

Le déménagement en zone rouge est possible dans certains cas

Il va sans dire que le déménagement est essentiellement autorisé pour ceux qui veulent se déplacer en zone verte et dans la limite des 100 km. Toutefois, il faut préciser que dans certains cas, il est aussi possible de déménager en zone rouge et de dépasser cette distance limite notamment quand il s’agit d’urgence sanitaire ou de fin de contrat de location.

Dans cette optique, l’expédition est envisageable avec l’aide d’une attestation de déplacement dérogatoire à usage unique et individuel. Celle qui est délivrée par le Ministère de l’Intérieur et disponible en téléchargement sur son site officiel. Au gouvernement d’ajouter dans un communiquer :

Munissez-vous d'une attestation sur l'honneur, que vous rédigez, expliquant que vous vous déplacez pour le motif d'un déménagement non reportable, dont vous précisez la date et les deux adresses de départ et de destination.

À préciser que le recours aux services d’un professionnel pourrait être d’un grand secours si l’on croit Thierry Gros, Président de la Chambre syndicale des déménagements (CSD) qui a fait savoir qu’avec ces derniers :

Il est possible de déménager puisque l'activité des entreprises spécialisées dans le déménagement reprend dès le 11 mai 2020, et ce, sans la limite des 100 km et en respectant certaines mesures de sécurité.

Thierry Gros

Aussi, il faut souligner que le plus sage serait de repousser la date et d’attendre la deuxième vague de déconfinement qui est prévue pour le 2 juin prochain.

Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs