Retour sur le site meilleurtaux.com

EDF est en mesure d’assurer l’approvisionnement en électricité durant cette épidémie même dans les pires des scénarios

Siège d'EDF à La Défense

En cette période de crise sanitaire forçant les Français à rester cloitrés chez eux, les ménages peuvent au moins compter sur une bonne nouvelle, ils n’auront pas de soucis à se faire en matière d’approvisionnement en électricité. C’est ce qu’a récemment tenu à faire savoir Jean-Bernard Lévy, le PDG d’EDF lors de son passage sur Europe 1.

Le coronavirus, tous les yeux sont actuellement rivés sur cette épidémie et ses conséquences pour dire qu’elles sont bien nombreuses notamment depuis que les pouvoirs publics ont décidé de plonger la population dans une période de confinement afin d’en limiter la propagation.

Et en ces temps de crise, nombreux sont ceux qui se posent des questions en ce qui concerne la capacité des fournisseurs à assurer l’approvisionnement en électricité sur l’ensemble du territoire. Une inquiétude dissipée au plus vite par Jean-Bernard Lévy qui a fait valoir qu’EDF est confiant quant à ses capacités à gérer la situation même dans les pires des scénarios.

Pas d’inquiétude pour les Français

Aujourd’hui, même dans nos plans les plus pessimistes, nous pensons être en mesure à tout instant de produire suffisamment d’électricité pour tous les Français.

Jean-Bernard Lévy

C’est à travers cette phrase que Jean-Bernard Lévy a rassuré les ménages concernant leurs inquiétudes liées à l’éventualité d’une rupture d’approvisionnement en courant électrique maintenant que les entreprises y compris EDF sont tenues de respecter les consignes de confinement.

Pour les encourager davantage, ce PDG d’EDF a même rajouté que le groupe est prêt à faire face à une telle crise depuis les années 2 000, grâce à son plan pandémie. Dans ce sens, ce responsable a en effet fait savoir que même avec des effectifs réduits, l’enseigne est en mesure d’assurer sa production. Dans les détails, il a souligné que :

  •  Avec 40% de personnel en moins pendant deux à trois semaines, EDF peut faire fonctionner l’ensemble de ses installations;
  •  Avec 25% d’effectifs en moins, EDF peut tenir jusqu’à douze semaines.

Après tout, l’entreprise a d’ores et déjà mis sur pied un système permettant à ses équipes de se relayer pour garantir la continuité des activités en précisant dans une note que :

On a mis des équipes au vert. Si une équipe de quart devait être contaminée, une équipe de réserve sans aucun contact avec la précédente prendrait ainsi la relève.

Et comme susmentionnée, EDF est prêt même s’il s’agit d’une situation extrême. Tout simplement parce qu’il lui reste un atout majeur dans ses manches, la FARN ou Force d’action rapide du nucléaire mise sur pied en 2011 suite à l’accident nucléaire de Fukushima. Concrètement, il s’agit d’une unité spéciale appelée en dernier recours dans la mesure où une catastrophe devient impossible à gérer. Ce qui est encore loin d’être le cas pour le moment précise-t-on chez EDF. Soit, autant de garanties qui n’ont cependant pas empêché l’observateur Florent Nguyen de dire que :

Même si le système démontre actuellement sa robustesse et sa résilience face à une pandémie de cette nature, de la durée de la crise dépendra probablement la capacité à assurer l’équilibre offre/demande durant les pics de consommation du prochain hiver.

Florent Nguyen

Un autre facteur joue en faveur d’EDF

Compte tenu de ces différentes mesures, EDF est certes en mesure d’assurer la continuité des approvisionnements pour ne pas plonger les Français dans le noir en cette période difficile. Toutefois, un simple comparateur électricité a permis à RTE de découvrir qu’un autre facteur joue en faveur de l’entreprise, la baisse du niveau de consommation électrique.

Dans ce sens, ce gestionnaire de réseau a fait savoir qu’une baisse de 15% est enregistrée ces derniers jours notamment depuis le confinement. Et d’après les constats, cette tendance baissière est directement liée à l’arrêt des activités des entreprises en se penchant particulièrement du côté du secteur industriel qui est l’un des plus énergivores du système. Ainsi, tout indique que les particuliers n’y sont pour rien puisque le niveau de consommation est à la hausse auprès de ces derniers. Une raison de plus pour permettre à Florent Nguyen de rappeler que :

Même s’il y a une baisse significative de la consommation, il est essentiel de maintenir un certain niveau de production d’électricité.

Florent Nguyen

Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz Internet
Je compare
Je compare les tarifs