Retour sur le site meilleurtaux.com

Le RTE mise sur un projet innovant pour stocker les énergies renouvelables éoliennes et solaires

panneau solaire et du vent sur les collines verdoyantes

Les énergies renouvelables éoliennes et solaires figurent parmi les solutions mises en avant par la France pour l’accompagner dans la transition énergétique. Toutefois, la performance de ces solutions est encore lestée par une faille majeure que le RTE va tenter de supprimer à travers un projet innovant qui devrait prendre forme dès cette année.

Voilà trois ans que le Réseau de transport d’électricité (RTE) prépare en coulisse son projet intitulé Ringo. Celui qui devrait lui permettre de révolutionner le secteur de l’énergie renouvelable basée sur la force du vent et du soleil en mettant sur pied un système innovant permettant de stocker les ressources électriques produites par ces éléments. Et ce, en tenant compte du fait que jusqu’ici, il était impossible de procéder à ce genre d’opération.

Ainsi, ce projet peut désormais devenir réalité puisque sa mise en œuvre est prévue sur la période de 2020 à 2023. D’ailleurs, trois sites français auront le privilège de recevoir les infrastructures dédiées à cette première phase d’expérimentation.

Un pas en avant pour l’énergie renouvelable

La France figure en tête de liste des nombreux pays à miser sur la production d’electricité tirée des énergies renouvelables éoliennes et solaires pour faire face au réchauffement climatique. Le pays s’est d’ailleurs fixé comme objectif d’accorder davantage d’importance à ces moyens afin diminuer l’usage des ressources fossiles ou nucléaires jugées peu soucieuses de l’environnement.

Mais contrairement à ces dernières, l’usage de la force du vent et du soleil n’est toutefois pas sans lacune pour la simple raison qu’il est impossible d’en ajuster la production en cas de hausse ou de baisse de consommation.

Une situation qui a incité RTE à trouver une solution depuis 2017 quand il a obtenu l’accord de la Commission de régulation de l’énergie. Ce qui est chose faite d’ailleurs puisque le Réseau a trouvé un moyen à travers le projet baptisé Ringo. Celui qui utilise des lignes virtuelles pour stocker de l’électricité en vue de l’injecter sur le réseau en cas de besoin. Un pas en avant dans le domaine puisqu’il s’agit d’une grande première.

Basé sur le principe des vases communicants, ce concept permettra au système de cumuler 30% de courant électrique supplémentaire, grâce à des de batteries LMP (Lithium Métal Polymère) à électrode solide qui seront installées dans trois emplacements différents.

Trois sites français pour faire son entrée

Pour Ringo, les trois années de préparation se sont écoulées pour faire place à la phase d’expérimentation qui, justement, débute en cette année 2020 pour s’achever en 2023 en notant qu’une fois cette période terminée, des acteurs tiers pourront accéder à cette technologie.

Et pour cette première entrée, des sites français auront le privilège de l’accueillir ces lignes virtuelles. Trois pour être exacte et ils seront répartis dans des villes différentes. Entre autres :

  • Ventavon dans les Hautes-Alpes ;
  • Fontenelle dans la Côte-d’Or ;
  • Bellac dans la Haute-Vienne.

RTE prévoit d’ailleurs d’y installer :

  • 14 conteneurs de batteries ;
  • Un conteneur pour la maintenance ;
  • Un transformateur 90kV/20kV ;
  • Des transformateurs haute-tension/basse tension ;
  • Divers équipements d’alimentation ;
  • Des systèmes de protection ;
  • Un bâtiment de commande.

Des infrastructures qui devraient assurer une capacité de stockage de 12 mégawatts pour une durée de 2 heures par installation. Soit par exemple l’équivalent de 2 heures de consommation pour une agglomération de la taille de Limoges.

À noter qu’en ce qui concerne Bellac, l’emplacement du futur site de stockage est déjà connu pour s’établir à hameau de Madère sur une parcelle de terrain de 14 458 m². Pour les autres, il faudra atteindre les prochaines annonces officielles.

Archives

20202019
Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz Internet
Je compare
Je compare les tarifs