Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

La consommation électrique en Auvergne-Rhône-Alpes peine à retrouver son niveau d’avant confinement

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 14 août 2020 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Rangée de trois compteurs électiques.

La consommation électrique en Auvergne-Rhône-Alpes peine à retrouver son niveau d’avant confinement. Il s’agit là du point culminant que François Chaumont, délégué régional de ce réseau de transport d’électricité (RTE) a mis en exergue dans son rapport concernant cette région qui ne devrait d’ailleurs s’attendre à un retour à la normale qu’à la rentrée.

En tant que gestionnaire de réseau, le RTE est bien placé pour procéder comme un comparateur électricité et mesurer l’évolution de cette source d’énergie. Dans cette optique, François Chaumont, délégué régional de cet organisme a récemment rendu publics un rapport concernant la consommation électrique en région Auvergne-Rhône-Alpes. Celui qui a mis en exergue des données enregistrées sur la période de confinement à mi-juin dernier.

Grâce à cette note, l’on peut ainsi découvrir qu’après l’effondrement affiché au plus fort de la crise, le système n’a pas encore retrouvé son niveau habituel pour la simple raison que le dynamisme de la demande est encore au ralenti, sauf pour les gros industriels.

Je compare les fournisseurs d'énergie

La demande met du temps pour retrouver son rythme

À travers son rapport, le gestionnaire de réseau a fait savoir que même après le déconfinement, la consommation d’électricité en Auvergne-Rhône-Alpes met du temps pour retrouver son rythme.

Son délégué régional, François Chaumont pense même qu’il faudrait attendre la rentrée pour espérer un retour à la normale pour la simple raison qu’en été, la région enregistre traditionnellement un ralentissement de la demande. L’occasion d’ailleurs pour le RTE du coin de renforcer la maintenance et l’entretient des postes et des lignes électriques.

Mais pour en revenir au vif du sujet, François Chaumont a souligné que :

À fin mai, la consommation globale était encore inférieure de 10% à son niveau habituel. Mi-juin, elle reste encore 7% en dessous de son niveau habituel.

François Chaumont

Tout cela pour dire que le système se remet lentement de son affaissement brutal survenant à peine quelques heures après le début du confinement en affichant une chute de 20% à la date du 27 mars dernier. Au responsable du réseau d’ajouter :

Cet effondrement de la demande d'électricité s'est accompagné d'un bouleversement du rythme de sollicitation du réseau électrique avec un pic de consommation passant de 8 heures à 13 heures.

François Chaumont

Je compare les fournisseurs d'énergie

Les gros industriels font figure d’exception

Il va sans dire qu’aux yeux du RTE, la rentrée marquera le début du retour à la normale de la consommation d’électricité en Auvergne-Rhône-Alpes. Toutefois, la branche régionale de cet organisme a tenu à souligner que dans ce domaine, les gros industriels font figure d’exception en précisant dans une note que :

Leurs consommations sont redevenues normales fin mai.

Ce qui est loin d’être le cas pour les autres secteurs d’activité, si ce n’est que de prendre en exemple la filière transport se trouvant encore à 30% en dessous du niveau d’avant-crise en notant que durant les premières semaines de confinement, ce taux évoluant en zone négative s’élevait à 80%.

En parlant de cette période, François Chaumont a également fait savoir que les industriels étaient les moins concernés par la baisse de la demande en indiquant que pour ces derniers :

Le plus fort de la baisse, soit - 13% a été atteint durant la deuxième semaine de confinement.

François Chaumont

Ainsi, il serait judicieux de rappeler qu’en parallèle, la demande électrique auprès de la sidérurgie a reculé de 75% comme pour le cas de l’automobile à 50%.

favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres