L'envolée des prix de l’électricité européens, conséquence de la transition énergétique

Outils pour l'électricité

Une étude de Standard & Poor’s Global Ratings annonce une chute de 60 % du volume d’électricité produit avec du charbon et du lignite d’ici 2025 en Europe. La capacité des centrales nucléaires diminuera pour sa part de 19 % sur la période. Du fait de la transition énergétique, ils anticipent une envolée des prix (+30 %) sur les marchés de gros du continent.

La transition énergétique se poursuit en Europe, mais les politiques diffèrent

S&P estime que :

les énergies renouvelables représenteront 43 % de la production européenne en 2030.

En dépit de cette évolution, les spécialistes s’attendent à une diminution des capacités à court terme alors que la demande devrait se maintenir grâce à une amélioration de la performance énergétique des logements.

Selon Pierre Georges, analyste au sein de l’agence de notation,

ce recul de l’offre se traduira sur certains marchés, dont l’Allemagne, en une flambée des prix.

En effet, outre-Rhin, le nucléaire est en déclin avec la fermeture progressive des centrales. De 9,5 gigawatts en 2018, sa capacité nucléaire sera nulle d’ici à 2020. Concernant le charbon et le lignite aussi, seuls 8 et 9 gigawatts devraient rester à l’horizon 2030, alors que l’année dernière, il disposait encore de 24 gigawatts l’an dernier.

Dans ce contexte, l’Allemagne pourrait acheter de l’électricité aux pays voisins dans un futur proche, contribuant à une augmentation sensible des prix.

Côté français, l’État a choisi une tout autre stratégie. Au cours des cinq prochaines années, la plupart des centrales nucléaires seront maintenues, et en parallèle, travaille à l’accroissement de sa capacité renouvelable. Misant sur une demande stable, elle ambitionne de devenir un exportateur d’énergie.

Toutefois, d’après S&P,

l’arrêt des réacteurs n’est pas assez rapide pour permettre à l’Hexagone d’atteindre ses objectifs en matière d’énergies propres.
Je compare les fournisseurs d'énergie

Les experts anticipent des prix de l’énergie plus élevés et plus volatils

La transition énergétique pourrait mettre fin à un cycle de prix bas.

Les auteurs de l’étude redoutent en outre

une volatilité croissante des prix sur les marchés allemand, belge, britannique, espagnol et italien comme conséquence de la hausse des volumes des énergies renouvelables.

Pour trouver le contrat d’énergie adapté à leurs besoins et réduire le montant de leur facture, les particuliers et les professionnels peuvent recourir à un comparateur d’électricité en ligne. Cet outil gratuit permet d’avoir une idée des propositions des différents fournisseurs et d’évaluer les économies potentielles par rapport à leur formule actuelle.

S&P conclut qu’en Europe :

l’avenir appartient aux fournisseurs d’électricité capables d’assurer une production continue à partir de sources vertes.

Sont cités comme exemple dans le domaine de l’hydroélectricité Statkraft (Norvège) et Verbund (Autriche) et pour le gaz, EDF et Uniper (Allemagne).

Archives

  • Décembre
Je compare les tarifs