Electricité et gaz : quel contrat souscrire pour éviter la flambée des prix de l’énergie ?

changer_fournisseur_energie

Face à la flambée des prix de l’énergie, les clients de certains fournisseurs alternatifs s’inquiètent de voir leur facture d’électricité augmenter. Nombreux sont ceux à contacter le service client d’EDF pour migrer vers un contrat au tarif réglementé de vente. Mais est-ce bien la meilleure offre du moment ?

Alerte sur les prix de l’énergie. Face à la flambée des cours sur les marchés, le gouvernement a mis en place en octobre 2021 un bouclier tarifaire qui gèle les tarifs réglementés du gaz et de l’électricité d’ici la fin de l’année.

Mais certains fournisseurs alternatifs d'énergie prévoient entre 80 et 110% d’augmentation tarifaire en septembre et octobre. Or, la fin du bouclier tarifaire approche à grands pas. Dans le contexte actuel, quelle est l'offre d’énergie la plus avantageuse pour les clients ?

Je compare les fournisseurs d'énergie

Tarif réglementé de vente vs. offre de marché

Concernant l’électricité, le tarif réglementé de vente (TRV) d'électricité, ou “tarif bleu” proposé par EDF, est à l’heure actuelle la meilleure solution pour se protéger d’une trop forte augmentation des factures. La mise en place du bouclier tarifaire a permis de limiter sa hausse à 4% en 2022, alors qu’elle aurait dû flamber de près de 40%. Le constat est le même pour le gaz. Les TRV du gaz restent l’option la plus économique aujourd'hui puisque les tarifs sont gelés depuis quasiment un an et le seront encore jusqu'à la fin de l’année.

Dans le cas où vous auriez souscrit chez un fournisseur alternatif un contrat indexé sur les TRV, vous profitez aussi pour le moment, du bouclier tarifaire en électricité et gaz.

En revanche, si votre contrat est indexé sur les tarifs du marché, c’est peut-être le moment de changer d’offre ou de changer de fournisseur d’énergie. Jusqu'à mi-2021, les offres de marché étaient normalement plus intéressantes financièrement que les TRV. Aujourd’hui, c’est l’inverse. Le fournisseur alternatif Ohm Energie a en effet annoncé une hausse de 84% par rapport au TRV au 1er septembre. Mint a indiqué pour sa part une augmentation tarifaire de 111% au 1er octobre. De son côté, Iberdrola a fait une annonce très surprenante en invitant ses clients à aller à la concurrence. D’autres acteurs alternatifs ont aussi préféré se retirer purement et simplement du marché.

Enfin, entre contrat à prix fixe ou contrat à prix variable, mieux vaut si possible conserver son contrat à prix fixe (gaz et électricité) si on est titulaire d’une telle offre. Elle permet de bénéficier d’un prix garanti sur une durée de 12, 24 ou 36 mois, et ce quelles que soient les variations du marché ou l'évolution des TRV. En temps normal, ils sont révisés tous les 6 mois pour l'électricité et chaque mois pour le gaz. Ainsi, si vous profitez d'une offre à prix fixe dont le contrat a été signé avant la flambée des prix de l'énergie, gardez-la.

Je compare les tarifs