Bientôt un accord entre Bruxelles et l’Élysée sur la restructuration d’EDF ?

Bruxelles elysée restructuration edf

Les discussions avec Bruxelles sur le projet de réorganisation d’EDF traînent en longueur. Néanmoins, des sources proches du gouvernement français ont récemment déclaré que les deux parties pourraient bientôt parvenir à un compromis même si elles n’arrivent pas encore à être sur la même longueur d’onde à propos d’un certain nombre de détails.

Faisant face à une vive pression de la part des syndicats du groupe, l’État français veut accélérer les négociations afin de pouvoir mettre en œuvre la réforme avant la prochaine élection présidentielle. D’autant plus que pour cela, il lui faut d’abord obtenir l’aval du Parlement.

Selon toujours les mêmes sources, l’Élysée reste, jusqu’à maintenant, sur sa position de vouloir maintenir la structure actuelle d’EDF : un groupe intégré public dirigé par un seul patron.

Entente sur quelques grandes lignes

L’accord entre la Commission européenne et le gouvernement français porterait sur une réorganisation des activités hydrauliques d’EDF, mais aussi sur la réforme globale du groupe.

En ce qui concerne le prix du nucléaire, les pourparlers sur les modalités de calcul et les éléments qui devraient être pris en compte se poursuivent entre les deux parties. Aucune entente n’est encore conclue jusqu’ici.

Ainsi, EDF serait divisée en deux entités :

  • EDF bleu, une entité publique qui se chargerait de la gestion des activités nucléaires et hydrauliques, mais aussi celle du réseau de transport RTE,
  • EDF Vert, une entité semi-privée (cotée en Bourse) qui s’occuperait de la production des énergies renouvelables.

En attendant l’issue des négociations, les usagers peuvent toujours estimer leurs consommations d’électricité à l’aide de notre outil de simulation EDF, et choisir l’offre qui répond le mieux à leurs besoins.

Les discussions devraient être bouclées dans les prochaines semaines

Pour l’Élysée, il importe de finaliser les discussions un an avant la prochaine élection présidentielle. Le gouvernement espère ainsi qu’un terrain d’entente soit trouvé dans les prochaines semaines.

De son côté, le porte-parole de la Commission européenne a indiqué que

Les contacts avec le gouvernement français sont en cours sur les grandes lignes de la réforme.

Néanmoins, il n’est pas encore possible de présager l’issue des négociations et présumer du calendrier.

Archives

Je compare les tarifs