L’augmentation du prix de l’Arenh entrainera une hausse du montant des factures d’électricité

pièces et ampoule sur une facture d'électricité

Le dispositif Arenh a été créé pour accompagner la libéralisation du marché de l’électricité. Ceci offre aux fournisseurs alternatifs la possibilité d’acheter de l’électricité nucléaire dans les mêmes conditions économiques que le fournisseur historique. EDF est ainsi obligé de vendre à ses concurrents 25 % de sa production nucléaire (100 TWh), et le prix de celle-ci est fixé tous les ans par la CRE (Commission de régulation de l’énergie). Pour l’heure, le prix du mégawattheure est établi à 42 euros.

La hausse du montant de l’Arenh demandée par EDF dans le cadre de sa réforme, actuellement en discussion avec la Commission européenne, aura un impact sur les factures d’électricité. En effet, ce montant entre en compte dans le calcul du tarif réglementé de vente de l’électricité, plus connu sous la dénomination de tarif bleu d’EDF.

Une augmentation du prix de l’Arenh entrainera alors une envolée globale des prix sur le marché étant donné que presque tous les fournisseurs alternatifs s’approvisionnent en électricité nucléaire à travers ce dispositif.

Le montant et le plafond de l’Arenh pourraient être majorés

L’Arenh devra faire l’objet d’une révision en 2025 et, pour cela, plusieurs solutions sont proposées :

  • maintien du mécanisme dans son état actuel ;
  • instauration d’un corridor de prix (fixation d’un prix plafond et d’un prix plancher) ;
  • majoration du montant et du plafond…

Important Avec la réforme d’EDF, le prix de cession du mégawattheure pourrait s’élever à 49 euros. Et comme il s’agit du prix de référence sur le marché, une hausse du montant des factures d’électricité est inévitable.

Afin de pouvoir réaliser des économies, il est conseillé d’estimer sa consommation électrique en effectuant une simulation EDF. Ceci permet de définir précisément ses besoins et l’offre la plus adéquate.

Une taxe flottante pour préserver les consommateurs de la flambée du prix de l’électricité ?

La hausse du prix de l’Arenh ne devrait pas pénaliser les consommateurs, raison pour laquelle Bercy envisage de transformer les TCIFE et CSPE en taxes flottantes.

Cela signifie que la taxe va varier en fonction de l’évolution du prix de l’électricité sur le marché.

Pour l’heure, rien n’est encore décidé, la négociation sur le projet de réforme d’EDF avec Bruxelles se poursuit.

Je compare les tarifs