Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Energie : les Français de plus en plus nombreux à ne plus payer leurs factures

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 29 avril 2024 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Energie : les Français de plus en plus nombreux à ne plus payer leurs factures

En 2023, le Médiateur national de l’énergie a enregistré plus d’un million d’interventions pour factures d’énergie impayées. Ce chiffre, qui est près de 50% supérieur à 2019, rend compte de la difficulté croissante des Français à pouvoir faire face à la hausse des prix du gaz et de l’électricité.

Un choix radical. Face à la hausse des prix de l’énergie, de nombreux Français n’ont pas payé leur facture de gaz ou d’électricité. En effet, d'après les chiffres publiés le 26 avril par le Médiateur national de l’énergie, les interventions pour factures impayées ont dépassé le million dans l’Hexagone en 2023. Soit 3% de plus qu’en 2022, et surtout 49% de plus qu’en 2019, d’après l’autorité publique indépendante. Depuis que cette dernière recense ces interventions, c’est-à-dire en 2015, un tel niveau n’avait jamais été atteint.

Des coupures d’énergie interdites durant la trêve hivernale

Dans la majorité des cas, ce sont les consommateurs d’électricité, et non de gaz, qui s’abstiennent de régler leurs factures. « En électricité, 913 611 interventions pour impayés ont été réalisées, 10 fois plus qu'en gaz », affirme le médiateur dans un communiqué. En ne payant pas leur dette, ces consommateurs risquent-ils nécessairement de se retrouver sans gaz ou électricité ? Pas nécessairement. D’une part puisqu’entre le 1er novembre et le 1er mars, les coupures sont formellement interdites, pour protéger les usagers.

D’autre part, puisque même en dehors de cette trêve hivernale, les fournisseurs sont fortement incités à trouver des solutions alternatives avant la coupure. Une règlementation datant de février 2013 leur impose d’ailleurs, en cas d’impayés constatés durant cette période, “de demander une limitation de la puissance en électricité préalablement à la coupure ou à la résiliation”, explique le Médiateur de l'énergie. Cette obligation concerne “les bénéficiaires du chèque énergie ou d'une aide du fonds de solidarité pour le logement”, précise l’autorité.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Encore plus de 265 000 coupures de gaz ou d’électricité constatées en 2023

Cependant, ces règles n’empêchent pas complètement les coupures. Les quelque 1 000 908 interventions de l'an dernier ont encore donné lieu à 178 000 coupures d'électricité et à près de 87 300 coupures de gaz, d’après le médiateur.

Certes, ces coupures d'électricité et de gaz ont baissé de 18% par rapport à 2022, mais la situation demeure anormale selon l’autorité. “Il n'est pas acceptable, dans un pays comme la France, au 21ème siècle, que des foyers puissent se retrouver dans une telle situation de précarité et de pauvreté et soient l'objet de coupures d'électricité, qui sont d'une très grande violence”, déplore le médiateur Olivier Challan Belval.

Ce dernier demande d’ailleurs un “accès minimal à l'électricité” pour les usagers, et prône une “limitation de la puissance du compteur d'électricité” pour ceux qui ne règlent pas leurs factures. Pour rappel, le médiateur national de l’énergie a pour missions de proposer des solutions amiables aux litiges avec les entreprises du secteur de l’énergie et d’informer les consommateurs d’énergie sur leurs droits, indique l’autorité sur son site officiel.
favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres