Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

De nouvelles hausses des tarifs réglementés de l’électricité attendues d’ici 2025

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 9 août 2023 .
Temps de lecture : 4 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Plateforme pétrolière offshore en mer au coucher du soleil et diagrammes de croissance en néon, changement de dynamique des prix.

La hausse de +10 % des tarifs réglementés de l’électricité récemment annoncée est entrée en vigueur au 1er août. Dans un contexte de stabilisation de l’inflation et dans l'objectif de réduire les dépenses publiques, le gouvernement a anticipé le relèvement des barèmes. Deux nouvelles révisions devraient être effectuées en 2024 en vue d’un alignement avec les coûts engagés par les fournisseurs.

Une hausse nécessaire pour compenser la disparition du bouclier tarifaire

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) affirme qu’

En l’absence du bouclier tarifaire, les prix auraient enregistré une croissance de 100 % en 2023.

Toutefois, l’État ne peut pas financer durablement ce dispositif de protection. En effet, en 2022, la dépense correspondante a atteint 24 milliards d’euros, et le coût pour 2023 est estimé à 17 milliards.

Près de 63 % des abonnés dans le résidentiel bénéficient des tarifs réglementés appliqués par EDF, et des millions de ménages ont souscrit à une offre de marché dont le prix du kWh est indexé sur celui d’EDF ou des autres grands fournisseurs d’énergie. Alors que la majorité des Français appartiennent à ces deux catégories, ils sont donc affectés par cette majoration de +10 %.

Rappelons que l’exécutif prévoit la fin du bouclier tarifaire en 2025. D’ici cette échéance, les professionnels du secteur anticipent deux revalorisations supplémentaires en 2024,

L’objectif étant que les usagers paient un prix reflétant les dépenses réelles.

Car la hausse de +15 % appliquée au 1er février n’a permis de répercuter que 25 % de l’augmentation sur ces derniers.

Avec la revalorisation du 1er août, l’État supporte encore 33 % de la facture d’électricité, par le biais des contribuables.

ImportantLa suppression du bouclier tarifaire en 2025 requiert une hausse additionnelle de +75 % des prix.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un mouvement haussier incontournable

Pour certains experts,

L’analyse de l’évolution des coûts d’approvisionnement sur les mois à venir est indispensable pour prévoir les prochaines hausses.

L’hiver sera une période cruciale, durant laquelle les disponibilités respectives du parc nucléaire et du parc hydroélectrique ainsi que les fluctuations des prix sur le marché européen, seront à suivre de près.

Les augmentations pourraient par exemple être modérées par la capacité d’EDF à respecter le planning de remise en service de tous ses réacteurs. Une consultation publique adressée aux entreprises industrielles vient d’ailleurs d’être ouverte. Jusqu’au 29 septembre, ces dernières pourront partager leur avis sur les prix de leur approvisionnement en électricité d’ici à 2035.

Les ajustements actuels couvrent uniquement l’envolée des coûts d’approvisionnement des fournisseurs observée dernièrement. Mais à l’avenir, d’autres dépenses significatives devront être prises en compte, en particulier les investissements dans les énergies renouvelables ou dans la nouvelle génération de centrales nucléaires, enchérissant l’électricité.

Pour l’heure, l’impact de ces projets sur les factures reste complexe à quantifier, de nombreux facteurs échappant encore au contrôle des spécialistes, comme les avancées technologiques.

Dans tous les cas, un retour à la situation pré-crise semble exclu. Selon les experts,

Les tarifs pratiqués dans l’Hexagone se rapprochent même de ceux de l’Allemagne et du Royaume-Uni.

Ils estiment en outre que

Ces hausses de prix s’inscrivent dans la volonté du gouvernement d’accélérer la transition énergétique, en incitant les particuliers et professionnels à la sobriété.

Les Français ont adopté de nouvelles habitudes vertueuses concernant l’énergie, permettant de maintenir la baisse de la consommation constatée pendant l’hiver jusqu’au printemps.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Possibles retombées « positives » de la hausse des prix de l’électricité

Les ménages pourraient par ailleurs se montrer plus enclins à se lancer dans des rénovations, poussés par la cherté de l’électricité et le renforcement des aides, en premier lieu MaPrimeRenov', qui verra son budget progresser de +66 % l’an prochain, atteignant 4 milliards d’euros.

Des fournisseurs affirment que l’annonce de

La nouvelle augmentation tarifaire a fait croître de moitié les demandes d’information concernant l’installation de panneaux solaires, de pompes à chaleur et les travaux d’isolation.

Autre avantage, cette mesure pourrait encourager les fournisseurs d’énergie alternatifs à continuer à proposer des offres plus compétitives, souvent en dessous des tarifs réglementés.

Par ailleurs, sur le marché du gaz, l’arrêt des tarifs réglementés le mois dernier s’est traduit par une baisse des prix chez quelques opérateurs.

À retenir
  • La hausse de +10 % des tarifs réglementés de l’électricité est entrée en vigueur le 1er août, impactant des millions de clients résidentiels.
  • L’État ne peut plus supporter le financement du bouclier tarifaire, et annonce sa suppression en 2025.
  • Deux augmentations tarifaires supplémentaires sont à prévoir pour compenser les coûts des fournisseurs.
favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres