Energie : quel impact sur le prix de la garde de votre enfant ?

comparatif_energie

En août, l’inflation dans la zone euro caracole à 9,1 %, un chiffre inédit dans l’histoire du marché unique. Cet indice laisse supposer une hausse de prix généralisée dans tous les secteurs. Dans les faits, certaines filières sont épargnées. C’est notamment le cas de la garde d’enfants en France.

En cette rentrée 2022, l’augmentation de l’indice des prix à la consommation ne manque pas d’inquiéter les ménages, surtout les familles avec au moins un enfant en bas âge. Le budget consacré au bébé comporte en effet plusieurs dépenses qui fluctuent au rythme de l’inflation, telles que l’achat de produits d’hygiène et l’alimentation. Toutefois, les frais de garde restent le poste de dépense le plus important. Selon le dernier baromètre annuel Yoopies, cette partie du budget enfant ne va pas augmenter au même rythme que l’inflation cette année. Des hausses plus ou moins fortes sont cependant attendues selon les régions.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une augmentation tarifaire plus forte en Pays de la Loire

Le baromètre annuel Yoopis rassure d’emblée : les frais de garde d’enfant ne s’envoleront pas en cette rentrée 2022, même si l’indice des prix à la consommation enfle à une vitesse record. Alors que l’inflation sur un an dépasse 9 % en août, l’enchérissement du coût de l’assistance maternelle sera limité autour de 3 %. On est bien loin des 30 à 40 % annoncés sur les factures d’électricité, selon le dernier comparatif énergie consacré aux fournisseurs alternatifs.

Le baromètre Yoopis montre surtout des disparités plus ou moins fortes entre les régions. Dans les Pays de la Loire, le taux horaire des assistants s’alourdira de 2,73 % cette année. Cet accroissement est tout relatif, puisque le coût de l’assistance maternelle dans cette région est toujours le moins élevé de France. Les parents y déboursent 3,39 euros par heure et par enfant pour s’offrir les services d’un assistant maternel. Seule la Normandie affiche des tarifs comparables : le taux horaire d’une assistante maternelle s’y élève à 3,38 euros par enfant. Au sommet du classement, la Corse – avec un taux horaire de 4,54 euros - devance la région PACA (4,25 euros) et l’Île-de-France (4,06 euros par enfant).

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des assistants maternels solidaires avec les parents

À l’échelle nationale, le coût horaire des assistantes maternelles augmente de 1,93 %, à 3,69 euros par enfant gardé. Cette révision tarifaire est loin du taux de l’inflation sur un an. Le patron de Yoopies explique cet écart par la solidarité affichée par les assistants maternels avec les familles. Ces professionnels auraient fait beaucoup d’efforts pour modérer la hausse de leur taux horaire, même si les frais de fonctionnement ont explosé. Le cas de l’énergie est le plus évident : en juin, les établissements de garde d’enfants subissent une hausse de 33 % de leur facture d’électricité.

Une partie de cette flambée sera récupérée sur les frais facturés aux parents pour la garde de leur enfant. Selon Yoopies,

ImportantLa garde d’enfant – crèche, assistant maternel ou garde à domicile – coûtera en moyenne 9,70 euros/heure aux parents.

Cela représente une majoration de 2,97 % par rapport aux 9,42 euros/heure facturés lors de la rentrée 2021.

Je compare les tarifs