Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Le gouvernement se dote d’importants moyens financiers pour décarboner l’industrie

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 17 février 2022 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Ingénieur

En France, le transport, le bâtiment et l’industrie forment le trio de tête des secteurs les plus polluants en matière de gaz à effet de serre. L’exécutif veut réduire à tout prix l’impact environnemental de ces activités. Une enveloppe de 5,6 milliards d’euros sera consacrée à la décarbonation du secteur industriel.

En 2019, l’industrie manufacturière française a rejeté 78 Mt de CO2 dans l’atmosphère, ce qui représente une baisse de 46 % par rapport à 1990. Ces chiffres restent malgré tout élevés et ne concordent pas avec les objectifs prévus dans l’Accord de Paris. Le gouvernement s’est donc fixé comme priorité de verdir l’activité manufacturière, tout en soutenant la réindustrialisation du pays. Comment ? Le plan d’investissement France 2030 déploie une feuille de route, conforme aux ambitions environnementales européennes et à la stratégie nationale bas carbone. Si tout se passe bien, les émissions de GES de l’industrie doivent diminuer d’un tiers d’ici quinze ans.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Priorité aux travaux de recherche et développement

La compétitivité industrielle d’un pays ou d’une entreprise dépend énormément de ses dépenses en R&D. Or, la France est à la traîne dans ce domaine depuis quelques années. Ce retard est en partie responsable de la faible performance environnementale de son secteur industriel sur un comparateur énergie.

Le 4 février dernier, lors de sa visite à Dunkerque, sur le site d’ArcelorMittal, le Premier ministre a confirmé le souhait du gouvernement de corriger cette anomalie. Jean Castex a annoncé plusieurs mesures visant à relancer la compétitivité de l’industrie française et, surtout, de réduire son intensité carbone conformément aux ambitions environnementales du pays. Il a notamment officialisé le déblocage d’un montant de 600 millions d’euros pour soutenir la recherche et le développement de technologies innovantes dans le traitement et la capture du carbone.

Cette enveloppe financera aussi bien les travaux en entreprise que les programmes de recherche des universitaires et des organismes privés. Matignon souligne que la France ne dispose pas encore de projets majeurs ni de technologies opérationnelles qui permettent de capturer le carbone et atteindre rapidement les objectifs de décarbonation de l’industrie. Le financement de la R&D dans ce domaine se révèle donc crucial. Durant sa visite, le Premier ministre a lancé quatre appels à projets concernant

  • L’industrialisation de briques technologiques ;
  • Le développement de zones industrielles à faible émission carbone.
Je compare les fournisseurs d'énergie

5,6 milliards d’euros pour la décarbonation de l’industrie

Important Jean Castex a aussi officialisé l’octroi de 5,6 milliards d’euros au profit des efforts de décarbonation de la production industrielle.

Sur ce total, 4 milliards d’euros seront dédiés à la transformation des principaux sites industriels du pays. ArcelorMittal fait partie des bénéficiaires : 1,7 milliard d’euros financeront la rénovation de deux des trois hauts-fourneaux de son aciérie de Dunkerque. À l’issue de ces travaux, le site devrait émettre 4 millions de tonnes de CO2 en moins d’ici 2030.

Important En dehors d’ArcelorMittal, 24 autres usines de métallurgie, de ciment et de chimie percevront une partie des fonds annoncés par Jean Castex.

Les ETI et les PME absorberont 1 milliard d’euros d’investissements provenant de l’enveloppe promise par le gouvernement. Matignon estime que l’appui aux PME et aux ETI engendrera un « effet d’entraînement massif » et accélérera l’émergence de technologies de rupture dans :

  • La chaleur renouvelable ;
  • L’électrification ;
  • L’efficacité énergétique.

favicon Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres