Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

Chèque énergie : ces 3 solutions pour le rendre plus efficace

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 5 décembre 2022 .
Temps de lecture : 4 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
personne avec une calculatrice devant son radiateur, concept de prix de l'énergie élevé

Chaque année, le chèque énergie est envoyé automatiquement à 5,8 millions de ménages modestes pour leur permettre de régler leurs factures d'électricité et de gaz. Pourtant, 25% des ménages en situation de précarité énergétique ne toucheraient pas le chèque énergie aujourd’hui. Faut-il repenser cette aide à l’avenir ?

Ça n’est plus une surprise pour personne. Bien que le bouclier tarifaire soit maintenu en 2023, la hausse de prix du gaz et de l'électricité devrait atteindre 15%. Cela devrait se traduire par « une augmentation moyenne de l'ordre de 20 euros par mois pour les ménages qui se chauffent à l'électricité, au lieu de 180 euros par mois, sans bouclier tarifaire », expliquait le 14 septembre dernier Élisabeth Borne, la Première ministre. Un montant qui peut sembler limité, mais qui peut être conséquent pour les budgets les plus serrés.

Pour aider les ménages les plus démunis à faire face à la flambée des prix, le pouvoir exécutif a également mis en place un chèque énergie exceptionnel. Ce dernier reprend d’ailleurs le principe du chèque énergie classique, envoyé chaque année au printemps depuis 2018 et dont le montant maximal atteint 277 euros pour 2022. Un montant qui reste bien insuffisant pour certains, à l’image de l'association Consommation Logement Cadre de Vie (CLCV). Pour aider plus efficacement les ménages, plusieurs évolutions sur cette aide sont réclamées pour 2023. Le site d’information MoneyVox a fait le point.

Je compare les fournisseurs d'énergie

1 - Augmenter le montant du chèque énergie

Dans un contexte d’inflation, « beaucoup de consommateurs doivent choisir : manger ou se chauffer, explique dans un communiqué la CLCV. Pour les personnes ayant des revenus inférieurs à 2 000 euros par mois, certaines consacrent 60% de leur budget aux dépenses essentielles (logement, transport, énergie). » Pour contrebalancer la hausse des prix, « la CLCV propose de revaloriser le chèque énergie pour 2023 de 200 à 600 euros en fonction des revenus ».

L’association de défense des consommateurs n’est pas la seule à réclamer une revalorisation de cette aide. La Fondation Abbé Pierre elle, appelle le gouvernement à « aller à 800 euros pour les plus pauvres. (...) Si vous avez 5 000 euros, 15% [la hausse prévue des prix du gaz et de l’électricité en 2023, NDLR], c'est absorbable, même si ça fait beaucoup ». Pour les ménages les plus pauvres, « +15% ça ne passera pas », juge Christophe Robert, le directeur général. La fondation va plus loin et demande que le montant du chèque énergie augmente proportionnellement à la hausse des prix des tarifs réglementés du kilowattheure.

2 - Modifier les critères d'attribution du chèque énergie

Le chèque énergie est attribué automatiquement aux ménages les plus modestes, en fonction de la composition du foyer notamment, et de ses revenus. Pour 2022, le revenu fiscal de référence (RFR) annuel du ménage devait être inférieur à 10 800 euros par unité de consommation (UC). Or, d’après les données de la Cour des comptes en février 2022, si l'on retient la part des revenus consacrés aux dépenses énergétiques, aujourd’hui 25% des ménages en situation de précarité énergétique ne touchent pas le chèque énergie. A l’inverse, la moitié des ménages qui le perçoivent ne sont pas en situation de précarité énergétique.

L’une des solutions consisterait à abonder le chèque énergie pour tous les ménages souscrivant à des offres énergétiques valorisant les efforts pour une consommation plus économe. Par exemple, avec les contrats heures pleines / heures creuses ou bien l'offre Tempo. Il serait également possible de se baser sur d'autres critères d'attribution que les seuls revenus

Je compare les fournisseurs d'énergie

3 - Verser le chèque énergie à la source

Chaque année, le chèque énergie est envoyé aux personnes éligibles par voie postale au printemps. Il n’est utilisable qu’en une seule fois et uniquement pour régler des dépenses liées à l’énergie (achat de combustible, facture d’électricité ou de gaz...) ou des travaux de rénovation énergétique. Si la facture est inférieure au montant du chèque, il n’y a en revanche pas de remboursement de la différence.

« Une simplification du courrier serait un objectif facile à atteindre, juge la Cour des comptes pour qui la mise en place par le gestionnaire du dispositif d'un mécanisme d'activation automatique de ces droits, sans démarches particulières de la part des bénéficiaires du chèque, devrait rester un objectif à terme. »

Chaque année, 4 bénéficiaires sur 5 du chèque énergie en font bon usage. Les démarches chronophages nécessaires à son utilisation peuvent être un frein : se rendre sur le site www.chequeenergie.gouv.fr et remplir un formulaire ou envoyer le chèque par voie postale à son fournisseur avec une copie de facture récente. Le think tank Terra Nova pense ainsi que « le chèque énergie doit possiblement être rendu convertible en monétaire pour assurer sa pleine utilisation par les ayants droit ».

favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres