L’Allemagne vise une hausse significative de la part des biocarburants et des énergies vertes dans son secteur du transport

Allemagne hausse significative biocarburant énergies vertes

Décidée à réduire sensiblement les émissions de gaz à effet de serre de son secteur du transport, l’Allemagne s’est fixée comme objectif d’accroître de manière significative la part des biocarburants et des énergies vertes. En effet, le gouvernement vise une hausse de +28 % de la part des carburants renouvelables d’ici 2030 et compte fixer différents quotas pour chaque carburant utilisé.

Ainsi, la part des biocarburants produits à partir des déchets agricoles ou de plantes fourragères sera maintenue à 4,4 %. En revanche, celle des carburants issus de la conversion de résidus organiques sera révisée à la hausse et pourra dépasser 1,75 % dans les dix prochaines années. Par ailleurs, l’huile de palme ne pourra plus être utilisée comme carburants alternatifs à compter de 2026.

La part des carburants verts devrait atteindre 28 % d’ici 2030

Important Le ministère allemand de l’Environnement ambitionne ainsi d’accroître la part des carburants verts pour atteindre 28 % d’ici 2030 afin de limiter les gaz et particules polluants émis par les véhicules.

Et pour cela, la ministre responsable va miser sur l’utilisation des biocarburants avancés, de l’électricité renouvelable et de l’hydrogène vert.

L’Allemagne veut alors devancer les autres pays membres de l’UE en dépassant l’objectif fixé par celle-ci (14 %). Et outre l’augmentation de la part des carburants routiers verts, le développement des infrastructures de recharges pour les véhicules électriques sera aussi renforcé.

Les consommateurs qui souhaitent trouver les meilleurs fournisseurs de biocarburants adaptés à leurs véhicules peuvent recourir à notre comparatif énergie. Cet outil permet également d’accéder aux offres les moins chères.

Le dispositif est critiqué par l’industrie des biocarburants

Ce dispositif qui vise avant tout à réduire les émissions polluantes est toutefois critiqué par les acteurs de l’industrie des biocarburants. Ces derniers estiment que leur contribution dans ce projet ambitieux demeure faible.

Et pour soutenir leur point de vue, le numéro un de l’association de l’industrie allemande des biocarburants a souligné que

Près de 98 % des énergies renouvelables utilisées dans le secteur du transport sont des carburants verts.
D’autre part, le nombre des véhicules à moteur thermique en service va encore demeurer élevé d’ici 2030, a-t-il insisté.

Archives

Je compare les tarifs