Retour sur le site meilleurtaux.com

Crise sanitaire et confinement riment avec levier de croissance pour la fibre optique

Grape de câbles de fibre optique vu en gros plan.

Crise sanitaire et confinement riment avec levier de développement pour les FAI (fournisseurs d’accès internet). Pour s’en convaincre, il suffit de prendre en compte le fait que ces derniers figurent dans la liste des rares acteurs à tirer avantage de l’essor de la pandémie du coronavirus accélérant la croissance de l’un des piliers majeurs de leurs activités, la fibre optique.

En France et un peu partout où la présence du coronavirus est détectée, l’on constate que le recours à l’utilisation d’internet a fortement progressé notamment durant les périodes de confinement. Ce qui est d’ailleurs une excellente nouvelle pour les FAI qui y voient un tremplin pour le développement de leurs activités.

Dans cette optique, ces derniers ont d’ailleurs découvert que les Français sont de plus en plus nombreux à solliciter leurs services en affichant un penchant particulier pour la fibre optique qui, malgré son coût quelque peu élevé, continue d’attirer davantage d’abonnés depuis janvier. La preuve, qu’une nouvelle ère se prépare auprès des ménages en matière de consommation d’internet.

Les besoins des ménages ont évolué

En tant que fournisseurs d’accès, les FAI sont bien placés pour dire que les besoins des ménages ont évolué notamment depuis le confinement qu’ils sont désormais bien nombreux à recourir à un comparatif internet dans le but de découvrir l’offre la plus pertinente du marché et d’y souscrire.

Ainsi, ces professionnels ont découvert que la tendance est désormais à la recherche du service donnant accès à un débit beaucoup plus rapide. Celui qui serait principalement capable de répondre à la généralisation du télétravail, mais également à des usages spécifiques comme le visionnage de vidéo en streaming ou le recours au téléenseignement.

Soit, autant d’utilités qui nécessitent éventuellement des raccordements à la fibre. Un choix qui n’est d’ailleurs pas sans impact sur la facture internet des utilisateurs qui y voient quelques euros supplémentaires qui surviennent notamment après les 12 premiers mois d’abonnement. Une raison de plus pour ces derniers de procéder à un comparatif internet en faisant jouer la concurrence auprès des différents fournisseurs qui, pour s’offrir la meilleure part du marché, se doivent de proposer des forfaits pas chers.

La fibre optique gagne du terrain

Il va sans dire qu’avec cette quête au débit le plus rapide, les yeux des internautes sont rivés sur la fibre optique qui n’a eu de cesse de gagner du terrain depuis début 2020 en attirant au total quelque 7,7 millions d’abonnés à son actif entre janvier et fin mars.

Et ce n’était que le début puisqu’au deuxième trimestre, le service a encore effectué un bond considérable de 9 % en séduisant 674 000 nouveaux utilisateurs répartis entre les différents FAI présents sur le territoire. À savoir :

  • Free ;
  • Orange ;
  • Bouygues Télécom.

À noter que dans le lot, Free est celui à enregistrer la meilleure performance durant cette période avec 243 000 nouveaux clients en dépassant de près Orange avec 238 000 abonnés supplémentaires à son actif pour laisser la dernière place à Bouygues Télécom affichant 193 000 à son tableau de bord. Une excellente nouvelle pour ces opérateurs qui s’attendent d’ailleurs à ce que cette tendance se poursuive pour les mois à venir en notant qu’elle était encore au rendez-vous cet été.

Archives

2020
Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs