La Tour Eiffel mise à contribution dans le plan de sobriété énergétique de Paris

estimation_consommation_electrique

En prévision d'un hiver tendu sur le plan énergétique, l’État appelle à une mobilisation générale pour réduire la consommation nationale. La municipalité de Paris entend donner l'exemple et vient de dévoiler son ambitieux plan de sobriété énergétique. Le dispositif repose sur trois mesures phares, dont une implique l'éclairage de la Tour Eiffel.

La menace d'un arrêt des livraisons de gaz par la Russie cet hiver est plus que jamais d'actualité. Au cours où évoluent les choses, cette hypothèse devient de plus en plus probable. L'Union européenne encourage alors ses membres à élaborer en urgence des solutions de sobriété énergétique. En attendant les décisions du gouvernement, la Ville de Paris a dévoilé ses propres mesures pour diminuer sa consommation d'énergie de 10 % dès cet hiver. Il convient de savoir que le plan en question prévoit d'abaisser l'intensité de l'éclairage ornemental et de réduire la température moyenne de chauffage de tous les bâtiments publics.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un effort symbolique de la Dame de fer

Les mesures de sobriété annoncées pour la Tour Eiffel ont un impact limité sur l'estimation consommation électrique de Paris. Néanmoins, la municipalité insiste sur la participation du monument dans cet effort global. Pour le président de la SETE, l'emblème de la Ville lumière doit montrer l'exemple au monde entier.

Concrètement, la société qui exploite la Tour avancera l'extinction de l'illumination nocturne de l'ouvrage le plus visité de la capitale. Aujourd'hui, les 336 projecteurs qui l'éclairent s'éteignent à 1 heure du matin. Pendant l'hiver, ces lampes à sodium cesseront de fonctionner à partir de 23 h 45 , soit au moment de la fermeture de la tour aux visiteurs. Jean-François Martins, patron de la SETE, n'a présenté aucune estimation des économies générées par ce changement à venir. Selon lui, la participation de la Tour Eiffel au plan de sobriété est symbolique.

Contrairement aux idées reçues,

ImportantL’illumination nocturne représente seulement 4 % de la facture énergétique du monument.

Cet exploit s'explique par les améliorations constantes apportées au système d'éclairage de la tour. En moyenne, l'exploitant du lieu a amélioré la performance énergétique de la Dame de fer de 9 % par an depuis 2016. La SETE s'efforce en permanence d'installer des équipements économes, à l'image des projecteurs à xénon du phare – d'une puissance de 6000 W –, ou de la diminution de la durée du scintillement des 20 000 lampes LED.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Des aménagements pragmatiques sur les bâtiments publics

Au-delà de la participation symbolique de la Tour Eiffel, le plan de sobriété de la Ville de Paris comporte des mesures concrètes, aux effets significatifs. Le premier pilier du dispositif prévoit l 'abaissement des températures de chauffage de tous les bâtiments de la municipalité.

Le thermomètre dans ces bâtiments passera de 18°C cet hiver, contre 19°C habituellement. Durant la nuit et les périodes d'inoccupation des lieux, la température moyenne sera réglée à 12°C. La remise en marche du chauffage le matin sera décalée de 30 minutes.

Des mesures similaires seront prises pour les piscines publiques. Leur température moyenne baissera de 1°C, passant à 25°C au lieu de 26°. La mairie précise que ces baisses de chauffage ne s'appliqueront pas aux crèches, aux EHPAD et aux autres bâtiments accueillant un public sensible. La municipalité a aussi décidé de diminuer l'intensité de l'éclairage ornemental. Les enseignes extérieures des monuments municipaux et des façades extérieures seront éteintes dès 22 h à compter du 23 septembre. Ces restrictions ne concernent pas l'éclairage public, pour une raison de sécurité.

Je compare les tarifs