Le prix de la recharge de votre voiture électrique devrait flamber en 2023

prix_kwh

Le portefeuille des propriétaires de véhicules électriques devrait être touché de plein fouet en 2023. En cause, la fin du bouclier tarifaire qui, jusqu’ici, permettait de contenir l’augmentation des prix de l’énergie. Pour éviter un coût de la recharge exorbitant, le suivi de quelques recommandations s’impose.

Les propriétaires de véhicules électriques risquent de faire grise mine et on les comprend. Le passage en 2023 ne s’annonce pas très alléchant. Au programme : une possible explosion du prix du kwh de l’électricité pour les particuliers, et un impact direct sur le coût de la recharge des véhicules électriques. La baisse des exportations de gaz russe vers les pays européens, cumulée à l'arrêt de nombreux réacteurs décrété par EDF, font office de cocktail explosif.

D’autant qu’a priori, il ne faudra plus compter sur le bouclier tarifaire pour éviter de voir les prix grimper en flèche. Mis en place par le gouvernement en 2021 pour protéger le pouvoir d’achat des Français, ce dispositif ne sera pas reconduit. En conséquence, l’augmentation des tarifs régulés prévue serait comprise entre 30 et 40%, selon certains spécialistes. De son côté, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire promet “une hausse contenue”.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une hausse du coût de la recharge inévitable

Pour limiter la casse, les automobilistes qui rechargent leur voiture à domicile ont tout intérêt choisir les heures creuses et être abonné au tarif réglementé d’EDF ou à une offre concurrente indexée sur ce tarif. Attention aux offres de marché des fournisseurs alternatifs. Ils s’approvisionnent majoritairement sur les marchés de gros, sur lesquels les prix explosent.

Par ailleurs, “le prix de la recharge grimpera forcément sur les bornes en accès public”, rapporte Phonandroid. En effet, le prix est fixé par le prestataire, comme Tesla qui augmente régulièrement les prix de ses stations Superchargeurs. De son côté, Allego a dévoilé une forte hausse des prix dès ce 1er septembre, “avec un tarif fixé à 0,50 €/kWh au lieu de 0,40 sur les bornes à courant alternatif”.

Je compare les tarifs