La production d’électricité renouvelable allemande attendue en baisse cette année

Inspection panneaux photovoltaiques

Championne européenne de l’électricité d’origine renouvelable, l’Allemagne enregistrera pour la première fois depuis 1997 un recul de sa production d’énergie éolienne, solaire et hydroélectrique en 2021. Selon l’Agence fédérale pour l’environnement, cette baisse résulte en grande partie de conditions météorologiques défavorables, qui perturbent le bon fonctionnement des éoliennes terrestres et marines.

En Europe, l’Allemagne fait figure de référence en matière de verdissement du mix énergétique. Depuis 1997, la part d’énergies renouvelables dans la consommation du pays n’a eu de cesse d’augmenter, à la faveur d’une politique environnementale axée sur l’électricité verte, provenant de centrales éoliennes et photovoltaïques.

Le pays a investi des sommes colossales dans les EnR et peut envisager une sortie du nucléaire des 2022 et une fermeture des dernières centrales à charbon en 2038. Le virage énergétique ou Energiewende entamé par l’Allemagne n’est pas parfait pour autant. Cette année, les perturbations météorologiques rappellent la nécessité d’accélérer le déploiement de capacités renouvelables supplémentaires.

Je compare les fournisseurs d'énergie

L’éolien pénalisé par une météo défavorable

Le prix du kwh en Allemagne est le plus élevé d’Europe. Le kilowatt par heure est facturé à 30 centimes outre-Rhin, contre 15,58 centimes en France. Cette nette différence s’explique surtout par la prédominance des énergies renouvelables dans la production d’électricité. Pour accélérer le déploiement de parcs solaires et éoliens, les ménages allemands contribuent directement aux investissements « verts » à travers leur facture énergétique. Grâce à ce soutien public, le pays peut se targuer d’installer chaque année de nouvelles capacités renouvelables sur son territoire.

Important En 2021, 5 GW de capacités supplémentaires seront déployés dans le solaire.

Malgré cette forte croissance, la production photovoltaïque progressera de seulement 0,8 %, à 49 TWh. De leur côté, les centrales hydroélectriques génèreront 19 TWh, soit 5 % de plus par rapport à 2020. En revanche, la production éolienne a fortement chuté cette année, en raison de conditions météorologiques défavorables.

Selon l’estimation de l’Agence fédérale pour l’environnement, la production des centrales éoliennes pourrait baisser de 11 % en 2021, à 118 TWh. L’éolien offshore génèrera 25 TWh, contre 93 TWh pour l’éolien terrestre. Ce net recul par rapport à 2020 impacte toute la production d’électricité renouvelable, sachant que l’éolien représente près de la moitié des capacités renouvelables de l’Allemagne.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un recul historique pour la filière renouvelable allemande

Plombée par les mauvaises performances de l’éolien, la filière renouvelable voit sa part dans le mix énergétique reculer de 5 %. Avec une production estimée à 237 TWh, l’électricité « verte » assure 42 % des besoins du pays, contre 45,3 % l’année dernière. C’est la première fois depuis 1997 que la part des EnR dans le mix électrique outre-Rhin subit un recul aussi important.

Historiquement, les années marquées par une météo défavorable ont été compensées par les centrales nouvellement installées. Cet évènement inédit sonne comme une piqûre de rappel pour les dirigeants allemands. Il montre que le pays a besoin de passer à la vitesse supérieure pour réaliser les ambitions de son « Energiewende » et apporter plus de constance dans la production d’électricité d’origine renouvelable.

Archives

  • Janvier
Je compare les tarifs