Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Aujourd'hui

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

La crise de l’énergie perturbe la production de zinc en France

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 31 août 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
ouvrier

Nyrstar, seul producteur de zinc en France, a évoqué dès novembre dernier la possibilité d’une interruption de son activité pendant deux mois, à cause de l’envolée des prix de l’électricité. Finalement, l’usine a pu poursuivre durant les premières semaines de janvier. Sa production n’en est pas moins perturbée.

La métallurgie figure parmi les activités les plus énergivores de l’industrie. Une seule usine de fabrication de zinc, comme celle de Nyrstar dans le Nord, consomme autant d’électricité que de grandes villes telles que Lille ou Lyon. De fait, son activité est fortement dépendante de l’évolution des prix de l’énergie.

Certes, ces entreprises bénéficient de l’Arenh, un mécanisme leur permettant d’acheter de l’électricité à des tarifs avantageux auprès d’EDF. Toutefois, les volumes alloués aux industriels via ce dispositif sont plafonnés et ne couvrent pas la totalité de leurs besoins en électricité. Ces entreprises électro-intensives doivent encore s’approvisionner sur les marchés de gros, où les prix atteignent des sommets dernièrement.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un zinc français moins compétitif à cause de l’énergie

L’Accès régulé à l’électricité nucléaire historique offre aux entreprises électro-intensives la possibilité d’acheter leur énergie au prix fixe de 42 euros le MWh. À ce niveau, le prix du kwh accordé aux industriels réduit fortement leurs factures énergétiques, un avantage non négligeable pour leur compétitivité.

Dans les faits, l’électricité disponible via l’Arenh est limitée à 100 TWh. Cela couvre à peine deux tiers des besoins des industriels français. Pour compléter leur approvisionnement, ils achètent sur les marchés intraday ou day-to-day, où le MWh se négocie à plus de 400 euros peu avant Noël, avec des pics avoisinant 600 euros. Dans ces conditions, les industriels perdent leur avantage compétitif face à leurs concurrents européens ou sud-américains. C’est le cas de l’usine de Nyrstar, à Auby. Le site achète une partie de son électricité sur les marchés de gros, tandis que ses concurrents au Brésil, au Canada, en Norvège et en Finlande utilisent du courant facturé entre 30 et 50 euros le MWh.

Sans surprise, les coûts de production du site s’envolent et pèsent sur la rentabilité même de l’activité. Si la hausse des coûts de l’électricité continue, Nyrstar envisage d’arrêter temporairement sa production et de réaffecter les 300 salariés de l’usine dans des activités de formation ou de maintenance. L’arrêt de son usine obligera la France à importer du zinc à forte empreinte carbone produit en Chine ou en Inde.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un manque de visibilité néfaste à l’activité industrielle

La crise de l’énergie n’affecte pas seulement l’usine de Nyrstar. Selon les chiffres de la CLEEE – une association qui défend les intérêts des grands consommateurs d’électricité –, l’envolée des tarifs de l’électricité pèse sur l’activité de 400 usines situées en France.

Toutes ces entreprises sont confrontées au même dilemme que Nyrstar : soit elles maintiennent leur production contre vents et marées, soit elles ferment boutique en attendant une amélioration de la situation énergétique. Dans les deux cas, elles perdent de l’argent.

Les dirigeants de Nyrstar ont décidé de planifier leur production au rythme de l’évolution des prix de l’électricité. L’entreprise achète des blocs sur le marché de gros pour une ou deux semaines, si les prix restent soutenables. L’usine n’a pas de visibilité claire au-delà de cette échéance. Ce mode de pilotage à vue est inédit pour ce site qui consomme 730 GWh par an et produit 170 000 tonnes de zinc.

favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres