Porsche et TransnetBW testent la fourniture d’énergie d’équilibrage par des voitures

chargement de voiture électrique

Jusqu’à maintenant, le transfert d’électricité sur les bornes de recharge se fait uniquement dans un sens : depuis le réseau public vers le véhicule. À l’avenir, cet échange pourrait s’effectuer dans les deux sens. Les voitures électriques inutilisées auront alors la capacité d’injecter une partie de leur énergie électrique dans le réseau.

Utiliser la flotte de voiture électrique pour fournir de l’énergie d’équilibrage dans le réseau public n’est pas une idée récente. Des ingénieurs en rêvent depuis le tout début de l’électrification de la mobilité. Rares sont en revanche les constructeurs qui s’intéressent vraiment à ce concept. Mitsubishi et Nissan comptent parmi ceux qui y ont investi tôt, sans toutefois prendre d’énormes risques et sans véritable objectif concret. Depuis quelque temps, Porsche lorgne également sur cette technologie. Le constructeur allemand a effectué des tests en condition de laboratoire et domestiques en début d’année. Les résultats se sont révélés prometteurs, selon un communiqué qu’il a publié.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Mieux promouvoir l’e-mobilité auprès des automobilistes

Les tests effectués à partir de la Porsche Taycan et du système de mutualisation Home Energy Manager (HEM) semblent donner satisfaction au constructeur basé à Stuttgart. D’après le vice-président de l’entreprise, ce procédé — qui repose en grande partie sur une estimation consommation électrique précise des appareils connectés — ouvre de nouveaux horizons pour d’autres applications véhicule-réseau et pour la recharge verte.

La firme allemande y voit aussi un puissant levier de promotion de l’e-mobilité. Si les véhicules électriques parvenaient à réinjecter de l’électricité dans le réseau public, de plus en plus d’automobilistes seront convaincus de leurs vertus écologiques. Les doutes concernant le manque d’autonomie de ces technologies deviendront de l’histoire ancienne, grâce à la généralisation de l’utilisation de l’énergie dégénérative et des systèmes photovoltaïques privés qui équipent les voitures de demain. Surtout, le rôle des flottes de voitures électriques dans l’équilibrage du réseau sera enfin reconnu à sa juste valeur.

Ces dernières années, les sources d’électricité verte prennent plus de place dans le mix énergétique des pays européens. Bien que moins carbonées, elles souffrent d’une intermittence inhérente aux conditions météorologiques changeantes. L’équilibrage des réseaux sera plus difficile à obtenir, d’où la nécessité de mobiliser tous les moyens disponibles – y compris les voitures électriques et hybrides inutilisées.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Un projet pilote porteur d’espoir pour l’énergie d’équilibrage

Pour son expérimentation, Porsche a collaboré avec TransnetBW – l’opérateur du réseau électrique du Land de Bade-Wurtemberg – et Intelligent Energy System Services, une société de conseil spécialisée dans les technologies connectées appliquées à la gestion de l’énergie.

ImportantLes ingénieurs ont connecté cinq Porsche Taycan au réseau électrique du land, en utilisant le Porsche Home Energy Manager.

Les experts de Porsche ont modifié au préalable les logiciels de gestion d’énergie des modèles de série, afin d’exploiter au mieux leurs fonctions de charge intelligentes. Les résultats obtenus par le constructeur sont prometteurs. Les ingénieurs ont réussi à réinjecter de l’électricité dans le réseau public, à partir de l’énergie stockée dans les batteries haute tension des 5 Porsche Taycan.

Pour Lutz Meschke, vice-président du conseil d’administration du constructeur, le succès de ce projet pilote confirme l’énorme potentiel des produits Home Energy Manager et des fonctions de charge intelligente des voitures électriques. Si l’on exploite ces technologies à une plus grande échelle, les flottes de véhicules électriques de demain pourraient fournir l’énergie d’équilibrage nécessaire à la stabilisation du réseau public.

Je compare les tarifs