Un accès minimal à l’électricité fourni par EDF

prise débranchée

La France commence juste à s’éveiller, après une longue période de confinement. Avec l’hiver qui approche, les ménages vivent dans la crainte de ne pouvoir s’acquitter de leur consommation. L’ombre du débranchement de l’électricité se profile. C’est avec joie qu’ils ont accueilli la décision d’EDF de cesser toute coupure, même en cas d’impayés.

Depuis quelque temps, à la fin du confinement, les activités économiques ont repris aux quatre coins du continent européen. Les acteurs dans le domaine, surtout les industries, ont été confrontés à un gros besoin en énergie. À la suite de cette forte demande, le prix de l’électricité a connu une hausse phénoménale. Une situation dont les répercussions risquent d’être désastreuses.

Mais, le gouvernement a pris des mesures pour stabiliser la situation, et les consommateurs se sont vus accorder des faveurs comme le gel des tarifs. Et des organismes luttent pour que les foyers, surtout les plus précaires, ne vivent plus dans la crainte de voir leur électricité couper.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Militer pour un droit à l’électricité pour tous

Une disposition légale en vigueur sur le territoire français interdit aux fournisseurs d’électricité de le couper en cas d’impayés durant les durs mois d’hiver. Il s’agit de la trêve hivernale qui s’applique entre 1er novembre et le 31 mars. Elle permet aux plus démunis de bénéficier d’un niveau de confort minimum durant cette période de froid. Mais, sitôt arrivée le 1er avril, l’interdiction est alors levée.

C’est encore le moment de trouver un contrat moins cher à l’aide d’un comparatif électricité pour mieux profiter de cette mesure.

Quoiqu’étant reconnaissantes pour cette initiative d’instauration de la trêve hivernale, des associations de lutte contre la précarité ont milité auprès des acteurs concernés pour abolir en tout temps la pratique de la coupure. Selon elles, cette dernière devrait être inacceptable en France. Chaque année, le nombre des ménages privés d’électricité oscille entre 200 000 et 300 000, ce qui les met dans une situation de précarité, comme le souligne le médiateur national de l’énergie.

Les mesures prises par EDF

La société a réagi face à la situation. Elle a fait savoir récemment qu’outre la période de trêve hivernale, elle a décidé de supprimer l’usage de la coupure de l’électricité en cas d’incapacité de paiement des factures. En revanche, aucune déclaration dans ce sens n’a été faite concernant le gaz.

Cette décision n’a pas suscité uniquement l’enthousiasme des défenseurs de cette cause, mais aussi celui des abonnés qui ont vécu une coupure. Elle prendra effet à partir du 1er avril 2022.

Important Cependant, les consommateurs bénéficiaires n’auront pas droit aux mêmes qualités de service que ceux qui se seront acquittés en temps et en heure de leurs factures.

En effet, les responsables d’EDF ont fait savoir qu’il y aura une limitation de puissance de 1 kVA par foyer, ce qui ne permet d’utiliser que des appareils à faible consommation.

Je compare les tarifs