Marseille : faire en sorte que les bateaux soient moins polluants

Marseille bateaux polluants

Outre le coronavirus, l’autre préoccupation principale de cette époque est le réchauffement climatique. Il est de plus en plus urgent de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le port de Marseille fait partie des entités les plus polluantes, à cause notamment des navires de croisière. Même à l’escale, leurs moteurs tournent en permanence pour satisfaire les besoins en électricité des passagers.

Des besoins même à l’arrêt

Aussi bien pour les navires de croisière que les ferries, les besoins en électricité sont conséquents. Lorsqu’ils sont en pleine mer, les bâtiments sont alimentés en électricité par l’intermédiaire de leurs moteurs thermiques.

Et même lorsqu’ils sont accostés et donc à l’arrêt, ces moteurs ne stoppent jamais et continuent de consommer de l’électricité, que ce soit pour les différentes lampes ou encore pour les autres appareils électriques à bord.

ImportantPour faire fonctionner ces équipements, les bateaux ne peuvent pas éteindre leurs moteurs ; ce qui veut dire qu’ils continuent de rejeter une quantité massive de dioxyde de carbone qui, comme on le sait, est un gaz à effet de serre.

Des solutions à trouver d’urgence

Le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) cherche aujourd’hui à réduire le plus possible ces émissions de gaz polluants. Pour ce faire, il est prévu que les bateaux à l’arrêt dans le port soient alimentés en électricité via le réseau terrestre, du moins, le temps de l’escale. Ce qui permettra aux embarcations d’éteindre temporairement leur moteur.

Selon les calculs effectués par les instigateurs du projet, le port de la Cité phocéenne a besoin en tout de 50 MW de courant pour alimenter tous les bateaux et les ferries.

Le GPMM a surement eu recours à un comparatif électricité avant de porter son choix sur Enedis comme fournisseur d’énergie. Ce dernier approvisionne déjà le port à hauteur de 12 MW, mais lorsque le projet se concrétisera, il sera à même de satisfaire l’intégralité des besoins en électricité de la plateforme.

Toujours dans le cadre de ce projet, d’autres travaux de grande envergure devront être entrepris, à commencer par la construction d’un grand transformateur.

Archives

Je compare les tarifs