Eco-geste

Eco geste

Simples, économes et responsables, les éco-gestes profitent autant aux consommateurs qu’à la planète. Lesquels privilégier dans quelle pièce pour consommer moins et mieux ? Découvrez comment adopter de bons réflexes pour réduire votre consommation sur notre comparateur énergie.

Qu’est-ce-qu’un éco-geste ?

Un éco-geste est un petit geste du quotidien qui permet de réaliser des économies d’énergie sur le long terme sans gros : eau, gaz, électricité... En conséquence, une accumulation d’éco-gestes malins permet d’alléger les factures d’énergie, d’améliorer le confort intérieur et de réduire le bilan carbone d’un logement pour un impact environnemental plus faible. Si certains demandent de modifier des habitudes parfois bien ancrées, le bénéfice est global, et le réflexe devient rapidement automatique.

Bon à savoirIsoler les combles, changer de fenêtres, installer des panneaux solaires… Les travaux de rénovation énergétique sont eux aussi des éco-gestes, qui demandent un budget plus conséquent mais permettent également des économies d’énergie plus conséquentes, d’autant que certains donnent lieu à des aides financières.

Quels éco-gestes dans la maison ?

Certains éco-gestes de bon sens s’appliquent quasiment dans toute la maison, de la chambre jusqu’au salon, pour réduire les dépenses énergétiques. En tête des postes à surveiller, les appareils électroniques, l’éclairage et bien sûr, le chauffage.

Des éco-gestes pour le multimédia

  • Éteignez ou débranchez les appareils en veille. Il existe des prises spéciales « coupe-veille » qui permettent d’éteindre en un seul geste tous les appareils habituellement laissés en veille.
  • Débranchez les chargeurs, qui continuent à consommer lorsqu’ils ne sont pas utilisés.
  • Choisissez un écran de télévision plus petit : un écran 15 pouces consomme 11,3% de moins qu’un 17 pouces.

Des éco-gestes pour l’éclairage

  • Remplacez les ampoules à incandescence par des modèles basse consommation, plus économes et plus durables.
  • Éteignez les lumières en quittant une pièce.
  • Évitez les halogènes, particulièrement énergivores.

Bon à savoirÉconomiser l’énergie, c’est aussi permettre aux appareils de fonctionner de façon optimale pour ne pas consommer plus que nécessaire. Le secret ? Pensez à aérer 10 minutes matin et soir, et dépoussiérez régulièrement les luminaires, les radiateurs, les bouches d’aération ou les ventilations, y compris sur les appareils électroniques.

Des éco-gestes pour le chauffage

  • Réglez le chauffage : 16 à 17 °C dans les chambres, 19°C dans les pièces de vie, 22°C dans la salle de bain en utilisation. Sachez qu’1°C en plus consomme 7% de chauffage en plus !
  • Baissez le chauffage en journée en cas d’absence, et placez-le en mode hors gel si l’absence dure plus de deux jours.
  • N’obstruez pas les bouches d’aération et les ventilations.
  • Ne placez pas de meubles ou d’objets devant les radiateurs : ils gênent la diffusion de l’air chaud et favorisent la surconsommation.
  • Investissez dans des thermomètres ou un thermostat connecté pour mieux ajuster les températures dans chaque pièce et maîtriser la consommation.
  • Ouvrez les rideaux et volets au lever du jour pour profiter de la lumière et de la chaleur, fermez-les à la tombée de la nuit pour la préserver. Et inversement en cas de fortes chaleurs.
  • Adoptez un mode de chauffage au bois.
  • Avec une cheminée, préférez les foyers fermés, offrant un meilleur rendement énergétique que les foyers ouverts.
  • Entretenez vos appareils : une chaudière ou une cheminée bien entretenues chauffent mieux, consomment moins et présentent moins de risques de panne.
  • Renouvelez les équipements pour d’autres moins énergivores : chaudière très haut rendement énergétique, convecteurs, etc.

Quels éco-gestes dans la salle de bain ?

Dans une salle de bain, le poste le plus énergivore n’est pas le sèche-cheveux ni même le sèche-serviettes, mais l’eau chaude sanitaire, donc la douche ou le bain.

  • Remplacez les bains par des douches pour économiser jusqu’à 10% de consommation d’eau.
  • Raccourcissez au maximum les douches.
  • Coupez l’eau pendant l’application du gel douche ou du shampoing, la pose de l’après-shampoing, le brossage des dents…
  • Installez des mousseurs ou des régulateurs de débit sur les robinets. Ils réduisent le débit, pas la pression.
  • Baissez la température du chauffe-eau de quelques degrés, entre 55 et 60°C pour éviter la surconsommation énergétique et les risques de brûlure.

Bon à savoirN’oubliez pas les toilettes ! Les WC représentent 20% de la consommation d’eau moyenne d’un foyer. Des sacs à placer dans le réservoir jusqu’aux commandes doubles, de nombreux systèmes existent pour économiser l’eau lors de la chasse.

Quels éco-gestes dans la buanderie ?

  • Privilégiez les programmes éco.
  • Lavez le linge à basse température, un cycle à 90° consommant trois fois plus qu’un cycle à 30°.
  • Attendez que la machine à laver soit pleine pour la faire tourner.
  • Faites sécher le linge à l’air libre en été, voire en hiver dans une pièce bien aérée.

Quels éco-gestes dans la cuisine ?

La cuisine est l’une des pièces les plus énergivores, entre les appareils de froid et de cuisson. À chaque renouvellement d’électroménager, pensez à surveiller l’étiquette énergétique pour choisir des modèles qui consomment moins.

Des éco-gestes pour le lave-vaisselle

  • Ne rincez pas les assiettes et ne prélavez pas la vaisselle, ce qui consomme inutilement de l’eau.
  • Privilégiez le lave-vaisselle à la vaisselle à la main, qui consomme plus d’eau que le lave-vaisselle.
  • Attendez que l’appareil soit plein avant de le faire tourner.
  • Privilégiez le programme éco.

Des éco-gestes pour la cuisson

  • Lancez la pyrolyse après la cuisson, quand le four est déjà chaud.
  • Couvrez les casseroles pour faire bouillir de l’eau, ce qui va plus vite et consomme quatre fois moins d’énergie.
  • Préférez les plaques à induction à celles en vitrocéramique, qui consomment deux fois plus.

Des éco-gestes pour le réfrigérateur et le congélateur

  • Limitez au maximum les ouvertures de porte.
  • Laissez refroidir les plats avant de les ranger.
  • Retirez les cartons d’emballage et ne remplissez pas trop les étages afin de laisser circuler l’air froid.
  • Ne collez pas le réfrigérateur au mur pour améliorer sa ventilation.
  • Dégivrez très régulièrement le congélateur, sans oublier d’éteindre l’appareil au préalable.
  • Réglez les températures pour éviter la surconsommation : 4 ou 5°C pour le frigo, -18°C pour le congélateur.

Bon à savoirEn cas de réaménagement, optimisez les zones de la cuisine en éloignant le réfrigérateur des sources de chaleur comme les zones de cuisson, l’ensoleillement des fenêtres ou les radiateurs.

Je compare les tarifs