Comment réduire ses frais télétravail électricité ?

Frais téletravail électricité

Le télétravail peut naturellement conduire à une hausse des dépenses énergétiques pour les salariés qui le pratiquent. D’ailleurs, les coûts autrefois pris en charge par l’entreprise sont désormais assumés par le travailleur. L’employeur peut néanmoins proposer des remboursements au titre de frais professionnels. Il existe néanmoins des gestes à adopter pour réduire sa facture.

Le télétravail était incontournable pour certains travailleurs pendant le confinement. D’ailleurs, les mesures sanitaires en vigueur en France les invitent à rester chez eux dès que le travail à domicile est possible. Nouvelle pour certains, cette alternative a entraîné quelques changements. L’impact se ressent en partie sur la facture d’électricité avec des dépenses plus importantes qu’auparavant.

Les réglementations en vigueur en France ne prévoient pas toujours un remboursement pour les frais d’électricité du télétravail. Ainsi, il faut s’en tenir à l’entente passée avec l’entreprise employeur. Néanmoins, le travailleur peut lui-même prendre des initiatives afin de maîtriser ses dépenses énergétiques. Dans cette optique, il existe certains aspects à connaître.

Télétravail : quelle prise en charge des frais d’électricité par l’employeur ?

Le télétravail ne change en rien les droits du salarié qui le pratique.

Il conserve ses tickets restaurants, chèques et horaires de vacances, ses droits à la formation et au remboursement des frais professionnels. Si cet aspect est clair, le cas des dépenses générées par le travail à distance et à domicile soulève de nombreuses interrogations. Cela concerne notamment les frais télétravail électricité.

Les dispositions réglementaires adoptées en 2017 suppriment toute obligation pour l’employeur d’endosser les dépenses pour le télétravail. Il en va ainsi du coût de l’électricité, des abonnements, des matériels utilisés ou de leur maintenance. Il peut donc les rembourser ou non, selon l’accord établi entre les deux parties. Toutefois, le salarié a le droit de demander des indemnités. Ainsi, l’entreprise peut proposer une prise en charge, sous forme de forfait entre autres.

En novembre 2020, le gouvernement français a mis en place de nouvelles mesures. Elles prévoient la prise en charge de tous les frais qui découlent de l’exécution des missions confiées par l’employeur. Cependant, l’accord d’entreprise peut inclure des clauses qui annulent ces cadres réglementaires. Il peut agir en faveur du salarié, ou parfois non.

Par ailleurs, certaines organisations ne sont soumises à aucun de ces accords. Pour éviter toute incompréhension, le salarié est tenu de se renseigner sur les dispositions appliquées. Il peut aussi demander l’aide d’un avocat spécialisé dans le droit de travail pour avoir une idée précise de ses droits.

En outre, il existe une indemnité d’occupation qui peut être versée au salarié en télétravail. Elle est attribuée pour compenser l’utilisation du logement à des fins professionnelles. Elle est octroyée uniquement si l’employeur n’est pas en mesure de fournir un local à ses employés. Cependant, en cas de force majeure, comme avec la pandémie actuelle, cette prise en charge ne s’applique pas.

Impact téletravail facture électricité

L’impact du télétravail sur la facture d’électricité

Le télétravail s’est généralisé en France depuis mars 2020, date qui marque le début de la pandémie. Ainsi, les salariés dont les fonctions n’exigent pas une présence en local ont été invités à travailler depuis leur domicile. Ce mode de fonctionnement a été maintenu même lorsque les règles sanitaires ont été allégées.

Il entraîne naturellement une hausse de la facture d’électricité. En effet, les travailleurs devaient dès lors rester chez eux 24 h/24, ou néanmoins durant les heures où ils étaient auparavant au bureau. Ainsi, ils consomment davantage d’électricité. L’éclairage, la climatisation et le chauffage sont sollicités plus qu’auparavant. À cela s’ajoute l’utilisation des supports comme l’ordinateur, la box internet ou les appareils pour la cuisson.

Les chiffres montrent clairement les changements qui ont eu lieu chez les consommateurs français. Ils dénotent une baisse de la consommation d’énergie chez les entreprises. En revanche, une augmentation des dépenses a été constatée chez les ménages français. Une hausse de 18 à 97 euros a été relevée pendant la période du confinement.

ImportantEn raison de l’impact du confinement et du télétravail, les salariés sont en droit de demander une compensation à leur employeur.

Toutefois, il peut être difficile de déterminer exactement le coût qui en découle et le montant de la prise en charge. Pour faciliter le calcul, l’URSSAF a défini une base commune. Elle préconise un remboursement allant jusqu’à :

  • 10 euros par mois pour un salarié qui télétravaille une fois par semaine, soit 4 jours par mois ;
  • 20 euros s’il télétravaille deux fois par semaine ;
  • 30 jours s’il passe 3 jours à domicile.

Par ailleurs, un salarié n’est pas tenu de présenter des justificatifs pour ses dépenses en télétravail.

Economie énergie frais téletravail électricité

Les astuces pour réduire sa consommation d’énergie en télétravail

Les dépenses énergétiques deviennent la nouvelle source de préoccupation pour les professionnels en télétravail. Comment baisser la consommation tout en gardant les mêmes utilisations ? Il existe des solutions pour y parvenir, entre changer de fournisseur, suivre sa consommation ou adopter des gestes responsables.

Des plateformes dédiées pour surveiller sa consommation

D’abord, il importe d’identifier les équipements à l’origine de l’augmentation de la facture. Pour ce faire, il existe des plateformes en ligne qui permettent de suivre sa consommation. Elles peuvent être connectées à un compteur Linky ou Gazpar. Elles relèveront la consommation en temps réel et peuvent même identifier les appareils qui dépensent le plus d’énergie.

Quelques recommandations sont ensuite proposées pour aider l’utilisateur à réduire sa consommation.

Trouver une offre moins chère

Changer de fournisseur s’avère parfois nécessaire pour réaliser des économies, car le tarif proposé par chacun n’est pas le même. D’ailleurs, les fournisseurs alternatifs sont connus pour avoir des prix moins élevés par rapport au tarif réglementé. Certains proposent même des offres conçues pour les télétravailleurs, avec des prix abordables pour des jours préalablement définis.

L’idée est de se tourner vers des tarifs moins chers et adaptés à ses habitudes de consommation. Les comparateurs électricité en ligne seront d’une aide précieuse pour trouver facilement et rapidement un contrat qui répond à ses besoins.

Adopter des gestes écoresponsables

En privilégiant les gestes écoresponsables, le consommateur peut à la fois réduire ses dépenses et agir pour l’environnement. Cela consiste entre autres à trouver la température adaptée pour le chauffage. Un degré de moins se traduirait en effet par une économie de 5 à 10 % sur la facture d’énergie selon l’ADEME.

Dans la journée, l’éclairage naturel peut aussi se substituer aux ampoules. Par ailleurs, il faut veiller à éteindre les appareils électriques après chaque utilisation.

Les travaux de rénovation sont également indispensables. Améliorer l’isolation permet de limiter les pertes de chaleur. Il existe en outre des solutions de chauffage moins énergivores. Les Français bénéficient d’ailleurs le soutien de l’État pour les travaux de rénovation énergétique. Différentes aides financières sont proposées dans ce cadre.

Je compare les tarifs