Simulateur électricité : calcul et estimation de votre consommation annuelle électrique

Votre consommation éléctrique est de :
0 kWh/an soit,
0 €/an*
Je veux réduire mes factures
Partager
X
Partager
  • Envoyer par mail
  • Copier le lien
Surface de votre logement
m2
Personnes habitant dans le logement
pers
Mes équipements électriques
*Estimation de consommation d'électricité prenant pour base l'équipement moyen des ménages français (lave-linge, lave-vaisselle, four, télevision, ordinateur, box internet), une isolation moyenne et une présence soir et weekend.

Climatiseur : consommation et coût total

L’arrivée de l’été, et ces dernières années dès le printemps, les températures augmentent. Les épisodes de chaleur vont faire grimper le mercure et l’intérieur des logements peut très vite devenir difficile à vivre. Face à l’amplification des canicules et à leurs répétitions, les particuliers investissent de plus en plus dans des climatiseurs. Appareil efficace pour faire baisser la température, ils deviennent populaires et leur prix a considérablement baissé depuis leur mise sur le marché. S’agit-il d’une solution économique ? Pas vraiment. Nous vous proposons de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur la consommation et le coût du climatiseur. Nous développerons aussi l’aspect environnemental, qui est finalement le fond du problème.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Fonctionnement du climatiseur

Il existe deux grandes familles de climatiseurs.

  • Le climatiseur monobloc, le moins cher à l’achat avec un prix moyen situé autour de 1200 €.
  • Le climatiseur split, plus efficace, mais qui coûte en moyenne 1600 €.

Pour refroidir l’air ambiant, le climatiseur capte l’air chaud d’une pièce et le rejette à l’extérieur. Quel que soit le type de climatiseur installé, il disposera donc obligatoirement d’un tuyau d’évacuation de l’air à l’extérieur du logement.

Climatiseur monobloc

Ce type de climatiseur est constitué, comme son nom l’indique, d’un seul et unique bloc. Le système d’évacuation de l’air se compose d’une gaine flexible. Le climatiseur monobloc devra donc être positionné à proximité d’une fenêtre. Il s’agit du type de climatiseur le plus répandu en France. Son prix figure en tête de ses avantages. Les modèles premier prix sont accessibles à partir de 300 € et les plus performants nécessitent de débourser jusqu’à 3000 €.

On distingue deux types de climatiseurs monoblocs. Le mobile, qui peut être déplacé et ne nécessite pas vraiment d’installation. Et le mural, fixé au mur ou sur les vantaux d’une fenêtre. Ce dernier est un peu plus cher que le monobloc mobile, et entraîne une petite logistique d’installation qui reste très simple.

Faciles à installer, plutôt accessibles en matière de prix et ne nécessitant pas vraiment d’entretien, les climatiseurs monoblocs représentent une solution bon marché pour faire baisser la température des pièces d’un logement.

Au niveau des inconvénients, les climatiseurs monoblocs sont généralement très bruyants. Ils ne sont pas adaptés pour refroidir une surface supérieure à 20m2 et nécessitent souvent de laisser une fenêtre entrouverte afin d’évacuer l’air chaud. Cela induit des pertes énergétiques et fait baisser les performances de l’appareil.

Climatiseur split

Beaucoup plus efficaces, silencieux et esthétiques, les climatiseurs split sont scindés en deux parties distinctes. La première est installée à l’intérieur du logement alors que la seconde se trouve à l’extérieur. Les deux unités sont reliées par un tuyau et l’installation nécessite donc quelques travaux. Cette logistique supplémentaire se traduit par de bien meilleures capacités de rafraîchissement, mais également par un prix à l’achat plus élevé.

Les climatiseurs split sont considérés comme les meilleurs climatiseurs disponibles pour les particuliers. Les modèles premier prix coûtent généralement autour de 1000 €. Il faut aussi tenir compte de l’entretien annuel, pour lequel il est nécessaire de faire appel à un professionnel.

Climatiseur réversible

S’il s’agit plutôt d’une option disponible sur les différents types de climatiseurs, la réversibilité permet de produire de l’air frais en été et de la chaleur en hiver. Le fonctionnement est donc le même que pour une pompe à chaleur. Leur avantage principal réside dans la faible consommation énergétique pour restituer de la chaleur à l’intérieur du logement. En revanche, leur efficacité est largement compromise lorsque la température descend en dessous de 5°C.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Consommation d’un climatiseur

Pour rafraîchir l’air ambiant d’une pièce, un climatiseur a besoin d’une certaine quantité d’énergie. Elle est plus ou moins importante selon les performances énergétiques de l’appareil. Et dans certains cas, l’utilisation d’un climatiseur peut représenter le tiers de la facture d’électricité d’un logement. Pour éviter des dépenses énergétiques trop importantes, il faut bien étudier les différents modèles de climatiseur.

L’étiquette énergie pour connaître la consommation du climatiseur

Instaurée en 2013, l’étiquette énergie fournit aux consommateurs toutes les informations relatives à la consommation énergétique d’un appareil. Dans le cadre d’un climatiseur, elle permet notamment de connaître :

  • La classe énergétique (de A+++ pour les meilleures performances à D pour les plus énergivores)
  • La consommation annuelle de l’appareil (kWh/an)
  • La puissance frigorifique (en kW)
  • Le type de refroidissement prodigué (air ou eau)
  • Les performances de chauffe si réversible
  • Les émissions sonores (en décibels)

Attention cependant, la consommation annuelle indiquée est une moyenne. Multiplier ce chiffre par votre prix du kWh d’électricité vous fournira une idée des dépenses liées à l’utilisation de l’appareil, mais pas le coût réel.

Calculer la consommation réelle d’un climatiseur

Si vous souhaitez calculer le coût réel de l’utilisation d’un climatiseur, vous devrez sortir votre calculatrice.

La formule est assez simple :

Consommation (kWh/an) = Nombre d’heures d’utilisation au quotidien x nombre de jours d’utilisation dans l’année x (Puissance de l’appareil / 1000)

Prenons l’exemple d’un climatiseur de 2500 W de puissance (suffisant pour refroidir une pièce jusqu’à 35 m2 et correspondant à une moyenne globale).

À raison d’une utilisation de 4 heures par jour pendant 4 mois (120 jours), la consommation totale se porte à 1200 kWh. Le prix actuel (juin 2022) du kWh d’électricité au tarif réglementé option base de porte à 0,1740 €/kWh. La consommation de ce climatiseur représente donc un coût de 208 € sur 4 mois soit 52,2 €/mois.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Quel climatiseur est le plus économique ?

Pour savoir quel climatiseur est le plus économique, il est important de considérer différents paramètres propres à votre logement. Il est donc impossible de fournir une réponse globale. L’isolation de votre habitation et les ponts thermiques vont largement affecter l’efficacité et donc le coût d’utilisation d’un climatiseur. D’une manière générale, plus un modèle est puissant, plus sa consommation sera élevée et plus son utilisation sera chère.

Voici un tableau comparatif du coût d’utilisation d’une sélection de climatiseurs de types différents et de performances énergétiques variées.

Modèle  WINDY 3 HP Prix kWh (TTC) en € TROTEC PAC2010E
Type de climatiseur Monobloc mural  Split Monobloc mobile
Prix d'achat 1490 € 2 511 € 1700 €
Surface d'efficacité max 30 m2 70 m2 30 m2
Classe énergétique froid A A+ A
Classe énergétique chaud A A++ A
Réversibilité Oui Oui Non
Puissance frigorifique 2062 W 7100 W 2100 W
Consommation électrique (4h/jour pendant 4 mois) 990 kWh 3408 kWh 1008 kWh
Coût de la consommation (au tarif réglementé option base) 172 € 593 € 175 €

Ces données montrent bien que le coût de l’appareil dépend de son efficacité. Le modèle de climatiseur split en exemple coûte plus cher à l’achat et à l’usage, mais il est capable de refroidir une surface plus de deux fois plus vaste. Le climatiseur le moins cher ne sera pas forcément celui qui répondre le mieux à vos besoins.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Comment réduire le coût d’un climatiseur ?

Ce qui entraîne l’augmentation des factures énergétiques est le fonctionnement du climatiseur. Réduire son utilisation au minimum, par exemple uniquement 3h par jour pendant les périodes de canicule, vous permettra de réaliser des économies d’énergie. Une bonne isolation du logement permet également d’avoir à moins recourir au climatiseur (ou au chauffage en hiver). Instaurer des murs végétalisés permet de rafraîchir naturellement votre logement. Cela induit donc une réduction de l’utilisation du climatiseur et permet de faire des économies d’énergie.

N’oubliez pas de fermer toutes les ouvertures (portes et fenêtres) pour ne pas faire entrer la chaleur. Enfin, fermer les volets et rideaux de votre logement sur les façades exposées au soleil permet de limiter l’entrée de la chaleur.

Le climatiseur est-il écologique ?

L’impact environnemental du climatiseur est catastrophique. Sa consommation d’électricité très importante n’est pas le seul point noir dans son utilisation. En rejetant l’air chaud absorbé à l’extérieur, il contribue à l’accélération du réchauffement climatique. Si certains appareils affichent de relatives bonnes performances énergétiques, cela représente tout de même une utilisation massive d’énergie pour pallier un problème accentué par leur usage.

Pour moins avoir recours au climatiseur dans les années à venir, il est très important de faire en sorte de limiter le réchauffement à +1,5°C par rapport à l’ère industrielle. Pour cela, il est nécessaire de s’impliquer dans la transition énergétique.

Cela passe par le changement de fournisseur d’électricité qui fournit de la vraie énergie verte. Pour les trouver, vous pouvez utiliser notre comparateur qui vous dirigera vers l’offre d’énergie renouvelable la plus adaptée à vos besoins.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Climatiseur : le FAQ

Combien coûte une heure de climatiseur ?

Pour connaître le coût d’une heure d’utilisation du climatiseur, il suffit d’appliquer la formule suivante :

Coût (€/h) = (Puissance (w) / 1000) x tarif du kWh d’électricité de votre fournisseur

Est-ce qu’il existe des climatiseurs écologiques ?

Pas vraiment. Par contre, une fonction de technologie récente appelée INVERTER permet d’améliorer les performances, de réduire le temps pour atteinte la température cible et de réduire la consommation d’électricité jusqu’à 30%.

De plus, pendant l’utilisation, il est très important de ne pas tenter de réduire la température de plus de 5°C par rapport à l’air extérieur.

Climatiseur ou ventilateur ?

Si le climatiseur n’est pas très écologique, le ventilateur est encore pire. Il consomme beaucoup plus d’électricité et ne refroidit pas l’air ambiant. Son seul rôle est de brasser l’air. Cela crée une sensation de vent, mais ne fait pas baisser la température d’un seul degré.

 

Je compare les tarifs