Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

L’écart de prix des contrats d’électricité à terme se creuse entre la France et les pays voisins

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 25 mai 2023 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
Vue de face du bâtiment principal de la centrale à charbon EDF de Cordemais, avec une cheminée rouge et blanche, près de Nantes, Loire-Atlantique, par une journée ensoleillée.

Alors que l’augmentation des tarifs des contrats d’électricité à terme s’était calmée en début 2023, le mouvement haussier est relancé. Cette évolution est due aux craintes du marché concernant la disponibilité du parc de production nucléaire d’EDF. En conséquence, les prix du mégawattheure pour le dernier trimestre 2023 et l’année 2024 se situent à 303 euros et 213 euros respectivement.

Forte remontée des prix pour le dernier trimestre 2023 et l’année 2024

Alors que les beaux jours approchent, les marchés de l’électricité sont secoués par une nouvelle progression des prix. Depuis la mi-mars, à travers le pays, les détenteurs de contrats d’électricité à terme pour le prochain hiver voient les tarifs croître. Or, ces accords sont indispensables pour les entreprises et les énergéticiens, en garantissant la couverture de leurs futurs besoins.

Dans le détail,

Important La moyenne s’établit à 303 euros le MWh pour le quatrième trimestre de cette année, et à 213 euros le MWh en 2024.

Ces chiffres sont nettement supérieurs à ceux prévus dans les autres pays d’Europe. Outre-Rhin, le mégawattheure ne coûtera pas plus de 150 euros pour les trois derniers mois de cette année pour le même type de contrat. C’est également le cas en Italie et aux Pays-Bas, avec un prix au MWh allant de 145 à 180 euros.

En début d’année pourtant, après un hiver sans encombre, l’Hexagone avait réussi à effacer le différentiel de prix avec ses pays voisins européens. Au cours de la première semaine de mars, les prix des contrats d’électricité attendus en France pour l’année 2024 s’affichaient ainsi à un seuil à 148 euros le MWh (soit un prix du kWh à 0,148 euros), proche des niveaux observés en Allemagne.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une hausse des prix liée aux craintes d’indisponibilité de la production d’EDF

Mais depuis, les craintes reviennent concernant la disponibilité des réacteurs nucléaires d’EDF, craintes qui avaient creusé l’écart durant l’été 2022. Aujourd’hui, les inquiétudes sont alimentées par les récents mouvements de grèves dans les centrales en raison de la réforme des retraites, mais également par les fissures supplémentaires annoncées sur les sites de Penly et de Cattenom.

ImportantOutre une perte de production estimée par les syndicats à 6,5 TWh, les marchés redoutent l’impact des grèves sur les opérations de maintenance des centrales nucléaires.

À l’automne 2022, les mouvements sociaux liés aux négociations salariales avaient suscité des réactions similaires, et entrainé une hausse des prix.

De son côté, EDF s’efforce de relativiser, en dépit des inévitables retards que les grèves auront sur la relance de certains réacteurs à l’arrêt. Il déclare ainsi que

[sa] fourchette de production, prévue entre 300 et 330 TWh en 2023, n’est pas menacée.
À retenir
  • Les prix de l’électricité à terme pour le dernier trimestre 2023 et l’année 2024 augmentent considérablement, atteignant respectivement 303 euros et 213 euros par mégawattheure.
  • Les prix de l’électricité en France sont nettement plus élevés que dans d’autres pays européens, tels que l’Allemagne, l’Italie et les Pays-Bas.
  • La hausse est liée aux craintes concernant la disponibilité du parc de production nucléaire d’EDF, notamment l’impact des grèves sur les opérations de maintenance.
  • Cependant, EDF assure que sa fourchette de production prévue pour 2023 ne sera pas menacée et que la disponibilité globale du parc devrait être préservée.
favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres