Zone tarifaire gaz

Zone tarifaire gaz

Le gaz naturel est une énergie utilisée au quotidien. Il alimente le chauffage de chaque foyer aussi bien en milieu urbain qu’en zone rurale. Il est notamment suscité pour un usage domestique ou pour le chauffage d’eau chaude sanitaire. Néanmoins, le tarif est différent suivant 6 zones distinctes. Cette variation repose sur plusieurs conditions.

En France, le prix du gaz naturel varie selon la distance entre le foyer et le centre de stockage de gaz. Dans ce sens, si le logement se trouve sur les axes gaziers, le coût de consommation revient évidemment moins cher. À l’inverse, si le foyer se situe dans les zones rurales, le prix est plus élevé. Ce dernier est basé sur différents critères. Il en va de la consommation annuelle, du coût de transport du gaz depuis le centre jusque dans chaque maison, etc… Ci-après les détails sur la zone tarifaire gaz, les prix dans chaque localisation et les explications sur leur variation.

Les zones tarifaires de gaz naturel en France

En France, il existe 6 zones tarifaires de gaz naturel :

  • Zone 1 : Tours, Marseille, Nantes, Lyon… ;
  • Zone 2 : Caen, Rennes, Paris... ;
  • Zone 3 : Chartres, Perpignan… ;
  • Zone 4 : Paimpol, Gap… ;
  • Zone 5 : Albertville Pornic… ;
  • Zone 6 : Beaumont, Maroilles…

Si la zone 1 bénéficie d’un tarif abordable de 6 %, la zone 6 se voit attribuer un prix du gaz assez élevé.

Ces zone tarifaire gaz ont été définies il y a une dizaine d’années lors de l’organisation du réseau de distribution de gaz. Chacune a été déterminée selon la distance entre la résidence du consommateur et le centre de stockage. Le coût variable dépend aussi du surplus destiné au gestionnaire de transport et de réseau de distribution. Par ailleurs, les taxes et l’abonnement de gaz sont les mêmes, peu importe la zone.

Pourquoi existe-t-il des zones tarifaires de gaz selon les villes ?

L’existence de 6 zones tarifaires de gaz naturel relève du coût de transport supporté par Gaz Réseau Distribution France.

Les zones 1 se trouvent, entre autres, près des axes routiers. Cette localisation concerne surtout les habitants des grandes agglomérations. Ce qui n’est pas le cas des zones 6 où les foyers des communes rurales se trouvent loin du centre de stockage.

Par ailleurs, ceux qui consomment en moyenne 6 000 kWh ne sont pas touchés par ce coût variable. Il faut aussi retenir que certains fournisseurs comme Engie, Lampiris ou EDF disposent leur propre zone. Ainsi, les coûts varient encore en fonction de la localité. L’idéal serait de comparer les prix proposés par chacun d’eux.

Quel est l’impact de la zone tarifaire sur le prix du gaz ?

Le prix du gaz de chaque zone tarifaire dépend de l’offre et du fournisseur. Il repose aussi sur la plage de consommation annuelle du foyer. La différence tourne autour de 1 % entre chaque localité. Pour la zone 1 et la zone 6, elle est de l’ordre d’environ 7 %. Si la zone 1 rassemble les villes accessibles, la zone 6 est loin des axes de distribution. Pour Engie, le tarif de l’abonnement annuel depuis le mois de juillet 2021 est généralement basé à 101,84 euros. Un fournisseur alternatif comme Direct Energie propose un tarif moins cher, soit 101,53 euros. Sachez que ces prix variables ne concernent pas les foyers qui n’utilisent pas de gaz pour le chauffage. En effet, ils ne s’en servent que pour la cuisson et l’eau chaude sanitaire.

Comment retrouver sa zone tarifaire de gaz ?

Pour retrouver sa zone tarifaire de gaz, il suffit d’aller sur un site qui liste les 6 zones et de renseigner son code postal. Sur cet outil, il est parfaitement possible d’évaluer la consommation de gaz naturel. Une autre option consiste à vérifier la zone tarifaire mentionnée sur la facture. Elle est précisée dans l’encart supérieur.

Par ailleurs, lors de l’ouverture d’un contrat de gaz, il est conseillé de se renseigner auprès du fournisseur de gaz ou de solliciter GRDF. Ces derniers mentionnent aussi cette information sur leur site internet. Le consommateur pourra alors entrer dans son espace personnel pour connaître sa zone tarifaire. Les environs des zones tarifaires ne sont pas bien déterminés. Il suffit juste de retenir les grandes villes de chaque zone : Lille (zone 1), Limoges (zone 2), Nice (zone 3), Bourseul (zone 4), Albertville (zone 5) et Villeroy (zone 6).

Je compare les tarifs