Distributeur électrique

Distributeur électrique

Entre producteur, fournisseur et distributeur électrique, comprendre le rôle des différents intervenants s’avère parfois complexe. Qu’est-ce-qu’un distributeur d’électricité, que fait-il et quelle différence avec le fournisseur du contrat d’électricité ? Explorez les subtilités de votre réseau.

Qu’est-ce-qu’un distributeur électrique ?

Le marché de l’électricité se répartit entre quatre acteurs essentiels : les producteurs, les transporteurs, les distributeurs et les fournisseurs.

  • Les producteurs sont ceux qui exploitent les installations produisant de l’énergie, qu’il s’agisse de centrales nucléaires, thermiques ou hydrauliques, de parcs éoliens ou solaires.
  • Les fournisseurs d’énergie leur achètent l’électricité pour la vendre aux consommateurs à travers un contrat de fourniture. Certaines entreprises cumulent production et fourniture d’énergie, mais aucune n’a de rôle dans la distribution de l’énergie.

Entre ces deux extrémités de la chaîne se situent le transporteur et le distributeur.

  • Le transporteur assure l’acheminement de l’électricité depuis les lieux de production jusqu’aux réseaux de distribution via les lignes à très haute tension. Il livre également une électricité à haute tension en direct sur certains grands sites industriels.
  • Le distributeur électrique, quant à lui, prend le relais pour distribuer l’électricité à moyenne ou basse tension aux consommateurs restants, particuliers, entreprises ou collectivités, soit l’immense majorité du territoire. À ce titre, il a la charge de toutes les opérations sur le réseau de distribution : entretien, réparation, dépannage, gestion, travaux de raccordement, mises en service ou coupures, mais aussi relevés des compteurs.

Quels sont les distributeurs électriques en France ?

L’organisation française actuelle du réseau d’électricité résulte de la division du service d’électricité national, Électricité de France ou EDF, en trois entités distinctes. L’entreprise-mère produit et fournit toujours de l’électricité, mais le transport est désormais à la charge du Réseau de Transport d’Électricité, RTE. Le distributeur électrique national se nomme quant à lui Enedis, anciennement ERDF ou Électricité Réseau Distribution France. Il a le quasi-monopole de la gestion du réseau de distribution sur le territoire français, à l’exception des communes couvertes par des entreprises locales de distribution ou ELD.

Bon à savoirLes ELD sont des entreprises locales historiques ayant échappé au regroupement lors de la nationalisation de 1946. Si la quasi-totalité des entreprises d’électricité sont alors rassemblées pour devenir EDF, celles organisées en régies peuvent choisir de conserver leur autonomie sous le contrôle d’une commune ou d’un regroupement de communes. Aujourd’hui, il existe près de 140 ELD d’électricité réparties sur tout le territoire. Elles n’en couvrent cependant qu’une infime proportion, de 5 % environ. Elles assument les mêmes charges de gestion et d’entretien qu’Enedis ailleurs, mais peuvent également proposer des offres de fourniture d’électricité, au tarif réglementé ou de marché. Sur ces zones, la concurrence est souvent faible et le choix limité. Elles sont pourtant ouvertes aux fournisseurs d’énergie alternatifs, mais nécessitent de gros investissements pour un nombre de clients réduit. Résultat, peu d’entre eux s’y risquent.

Peut-on choisir son distributeur d’électricité en France ?

Non. Comme le transport, la distribution d’électricité est une mission de service public et le distributeur électrique dispose d’un monopole sur le territoire qu’il couvre. Il passe un contrat avec les collectivité locales et prend en retour une série d’engagements précis. Sa sélection dépend donc de la localisation, et non d’un fournisseur d'électricité ou d’un type de contrat. Il est possible de choisir son fournisseur d’énergie, pas son distributeur électrique !

Bon à savoirParce que la mission du distributeur d’électricité est un contrat de service public, elle comprend des engagements essentiels que l’entreprise doit respecter, qu’il s’agisse d’Enedis ou d’une ELD.
1. Maintenir la qualité d’alimentation électrique en réalisant les investissements et travaux nécessaires au bon fonctionnement ou à la mise aux normes des installations de distribution.
2. Desservir tous les usagers quels qu’ils soient, sans discrimination, quelle que soit l’installation, le coût ou la complexité des travaux à mettre en œuvre. Pour Enedis, l’impartialité dans le traitement des demandes fait l’objet de contrôles par la Commission de Régulation de l’Énergie, ou CRE.
3. Accompagner la rénovation urbaine et la transition énergétique, notamment en raccordant les nouvelles installations au réseau, y compris les installations de production d’électricité domestiques comme les panneaux photovoltaïques.
4. Rétablir le réseau aussi rapidement que possible en cas d’aléas climatiques. Enedis dispose notamment d’une force d’intervention spécialisée, mobilisable à tout moment, pour résoudre les situations de crise en cas de coupure consécutive à une tempête, une inondation, un incendie…

Quelle différence entre fournisseur et distributeur électrique ?

Le distributeur électrique est en charge du réseau de distribution, alors que le fournisseur d’électricité gère le contrat souscrit par ses clients. Tout ce qui relève de la facturation, des tarifs ou du contrat est exclusivement géré par le fournisseur, de même que les informations administratives ou les questions de déménagement. Dans la majorité des cas, les échanges ont lieu avec celui-ci, qui peut au besoin effectuer le relais avec le distributeur électrique : c’est le cas lors d’un déménagement ou d’un changement de fournisseur, celui-ci transmettant au distributeur toutes les informations nécessaires.

Dans quel cas contacter son distributeur électrique ?

  • Pour un raccordement électrique, si vous avez besoin de faire raccorder votre logement au réseau. C’est notamment le cas des logements neufs ou très exceptionnellement de logements anciens qui ne seraient pas encore reliés à l’électricité. Attention, si le raccordement d’un logement neuf est en principe gratuit, celui d’un logement ancien est en général payant.
  • En cas de panne d’électricité, lorsque les manipulations individuelles sur le compteur ne suffisent pas à rétablir le courant, le distributeur électrique dispose d’un numéro d’urgence permettant de signaler la panne. Si besoin, il planifie l’intervention adéquate.
  • Pour une relève de compteur, qu’il s’agisse des questions à poser ou de la date prévue pour la relève, il vous faudra également joindre Enedis ou votre ELD. À noter que les compteurs communicants Linky n’ont pas besoin d’être physiquement relevés, les données étant transmises directement par voie dématérialisée. Quant à la date de la prochaine relève avec un ancien compteur électrique, elle est indiquée sur les factures d’électricité.
Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs