La sobriété énergétique permet de réduire la consommation

cheque_energie

Le think tank Terra Nova a publié récemment une étude qu’elle a menée concernant la situation énergétique de la France. La lecture du rapport permet de mieux comprendre les principaux problèmes existants dans le domaine. Le cercle de réflexion propose des solutions qu’il juge adaptées pour limiter la consommation.

Depuis le début du conflit russo-ukrainien, la situation énergétique ne cesse de se détériorer. Les experts mettent en garde sur ses éventuelles conséquences. Il est à craindre que la France n’arrive pas à se constituer une réserve suffisante pour affronter le froid de l’hiver. Entreprises et particuliers appréhendent la venue de cette saison. Malgré les résolutions prises, beaucoup de mesures limitatives de la consommation ne sont pas correctement appliquées.

Il convient de savoir que la sobriété est un moyen efficace pour réduire drastiquement les besoins en énergie. Dans cette optique, le cercle de réflexion Terra Nova présente une étude contenant quelques propositions pour l’assurer.

Je compare les fournisseurs d'énergie

La situation de précarité énergétique

Les besoins en énergie des Français restant encore trop élevés, le gouvernement a mis en place des mesures pour adoucir l’impact de la hausse de son prix, notamment le bouclier tarifaire et le chèque énergie. Ces solutions étant temporaires, la population a été appelée à adopter des gestes simples pour réduire leur consommation, tels que :

  • La réduction du chauffage et de la climatisation ;
  • L’extinction des lumières non nécessaires.

Comme le rappelle l’auteur de l’étude pour Terra Nova, Nicolas Goldberg, les consommations peuvent être jugulées grâce à la mise en place des outils tarifaires. À titre d’exemple, les tarifs à pointe mobile, se caractérisent par la désignation de jours où le coût devient plus élevé. D’autre part, on note également le système dualiste heures pleines et heures creuses, avec des prix du kilowatt qui diffèrent durant chacun de ses deux moments. Les consommateurs seront alors contraints de limiter leur consommation, surtout pendant les jours de pointe, pour éviter une facturation trop coûteuse.

Goldberg suggère la délivrance d’un chèque énergie suffisant pour les ménages aux revenus modestes qui choisissent ces tarifs. Un dispositif baptisé Ecowatt alerte les consommateurs, qu’ils soient des individus ou des entreprises, si un risque en matière d’approvisionnement électrique existe, ce qui leur permet de prendre rapidement les mesures adéquates.

Ce dispositif étant encore très limité, Terra Nova estime judicieux d’organiser une campagne de communication publique pour augmenter sa portée. Pour ce faire, la contribution des bulletins météo pourra être sollicitée pour transmettre les informations.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Les mesures pour limiter la consommation

Parallèlement à ces écogestes, diverses autres mesures doivent être prises pour garantir la sobriété énergétique.

ImportantÀ long terme, la limite de l’usage des moyens de transport consommateurs d’énergie est envisageable.

Pour y arriver, il faudrait inciter les citadins à utiliser des vélos pour circuler en ville ou réduire le malus écologique concernant le poids des véhicules. Malgré la rapidité de l’avion, il est très énergivore. Pour les déplacements nationaux, les trains sont plus économiques.

Il convient de savoir également que les élus ont mis en place des textes de loi pour restreindre les gaspillages énergétiques. Toutefois, malgré le nombre de ces législations, en pratique, les dispositions en faveur de la sobriété n’empêchent pas les consommateurs de poursuivre leurs habitudes en matière de consommation. Avant de penser à adopter d’autres mesures,

ImportantIl serait plus urgent d’œuvrer à assurer la stricte application des lois en question ou de les améliorer.

En outre, des lois en vigueur programment l’extinction des enseignes commerciales durant la nuit. Cependant, ces mesures ne s’étendent pas encore aux écrans publicitaires, une lacune qui peut être rectifiée.

Je compare les tarifs