Faites-vous rappeler par un expert

Votre besoin concerne


 

Jour de rappel

Demain

Après-demain

Heure de rappel

Maintenant

Entre 9h et 12h

Entre 10h et 12h

Entre 12h et 14h

Entre 14h et 17h

Entre 17h et 19h

 

Votre n° de téléphone

Comparez, simulez et trouvez le fournisseur d'énergie

qui correspond à vos besoins

Je découvre les offres

L’État promet de réguler la facture énergétique malgré le coût du bouclier tarifaire

Écrit par La rédaction Meilleurtaux . Mis à jour le 13 septembre 2022 .
Temps de lecture : 3 min

faviconLa promesse Meilleurtaux
Chez Meilleurtaux nous aspirons à vous aidez à prendre de meilleures décisions sur vos finances. Notre combat : vous rendre gagnant sur votre argent en vous donnant toutes les clés de compréhension sur nos offres. Consultez notre méthode de présentation des offres et comment nous rémunérons nous sur chacun de nos services.
comparateur_energie

Contre l’inflation de la facture énergétique des Français, le gouvernement a mis en place un bouclier tarifaire unique en Europe. Le dispositif prend la forme d’un plafonnement des prix du gaz et de l’électricité. Cette mesure coûte énormément aux finances publiques. L’État envisage malgré tout de la reconduire en 2023.

La crise de l’énergie entre dans une nouvelle phase critique ces dernières semaines. En France, le mégawattheure se vend à plus de 1000 euros sur les marchés de gros. Des tarifs similaires ont été signalés en Allemagne, au Royaume-Uni et sur les principaux marchés de l’UE. Cette situation inquiète évidemment les consommateurs, les premiers à subir ces prix incontrôlables. Les ménages britanniques se préparent, par exemple, à une augmentation de leur facture d’électricité de 80 % à partir d’octobre. La révision annoncée en France n’est pas aussi excessive. Selon le gouvernement, ce « privilège » tout relatif s’explique par l’efficacité du bouclier tarifaire.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une inflation contrôlée grâce au plafonnement de l’énergie

En pleine préparation du projet de loi de finances 2023, l’État réfléchit à reconduire, du moins partiellement, le bouclier tarifaire qui a permis de limiter la hausse des prix de l’électricité sur un comparateur énergie. Le gouvernement semble convaincu par les bienfaits de ce dispositif. En plus de soulager le portefeuille des plus vulnérables, le plafonnement des prix du gaz et de l’électricité aurait ralenti l’inflation. Dans un rapport publié la semaine dernière,

ImportantL’Insee affirme que le bouclier tarifaire a empêché une hausse de 3,1 % supplémentaire de l’indice des prix à la consommation.

Sans le bouclier tarifaire, l’écart aurait été encore plus important, selon les estimations du ministère des Finances. Bercy croit que cette mesure a permis à la France d’afficher un niveau d’inflation parmi les moins élevés d’Europe. Cette augmentation contrôlée présente un autre avantage : la revalorisation des dépenses publiques a été maîtrisée. Notons que les aides sociales, la révision du salaire des fonctionnaires et des pensions de retraite est indexée sur l’évolution des prix à la consommation. Grâce au bouclier tarifaire, l’État aurait économisé environ 20 milliards d’euros de dépenses supplémentaires.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une facture réelle difficile à évaluer

Selon les estimations de Bercy, l’État a dépensé jusqu’à maintenant 24 milliards d’euros en aides directes sur l’énergie. Cette enveloppe a été répartie dans trois dispositifs distincts. Le premier a servi en partie à couvrir les remises sur les prix à la pompe. Cette ristourne devrait coûter 7,5 milliards d’euros en 2022. À cela s’ajoutent les 6 milliards d’euros engagés dans le gel des prix du gaz naturel. Enfin, la limitation de la hausse du prix de l’électricité à 4 % pour les abonnés aux tarifs réglementés coûte 10,5 milliards d’euros.

Toutefois, si l’on suit le raisonnement du ministère des Finances, le coût final du bouclier tarifaire est beaucoup moins élevé. En retranchant les 20 milliards d’économies de la facture totale, les aides à l’énergie ont coûté à peine 4 milliards d’euros à la France. Bercy précise que ces estimations pourraient encore évoluer, compte tenu de la volatilité des prix de l’énergie sur les marchés. Sans doute rassuré par ces chiffres « raisonnables », l’État veut retenter l’expérience l’année prochaine. Par la voix de son porte-parole, le gouvernement promet d’ empêcher un « déraillement » de la facture énergétique des Français en 2023.

favicon

Écrit par
La rédaction Meilleurtaux

Le lien a bien été copié
 
Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
 
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.

Je compare les offres