Énergie : ces aides pour faire des économies qui vous attendent en novembre

cheque_energie

Face à l’arrivée de l’hiver, l’envolée des prix du pétrole, du gaz et de l’électricité, fait craindre aux Français une flambée des factures. Pour aider les ménages et les entreprises à faire face, le gouvernement a mis en place plusieurs coups de pouce.

Le 1er novembre marque le début de la trêve hivernale. À compter de cette date et jusqu’au 31 mars 2023, il est donc impossible, en principe, pour tout propriétaire d’expulser son locataire pour cause d'impayés répétés notamment. Mais pas seulement : le principe de la trêve hivernale est désormais étendu à l'énergie.

En effet, durant cette période les fournisseurs de gaz et d'électricité ne peuvent plus imposer de coupure aux foyers n'ayant pas réglé leurs factures. Néanmoins, une réduction de la puissance peut être décidée pour l’électricité, sauf pour les bénéficiaires du chèque énergie. En ce qui concerne le gaz, la puissance n'est pas réduite afin que vous puissiez vous chauffer. Pour éviter d’en arriver là, n’oubliez pas de demander à votre fournisseur d’énergie d’étaler les factures pour limiter leur poids sur votre budget.

Si vous avez des difficultés à régler vos facteurs d’énergie, sachez que selon vos ressources, vous pouvez peut-être prétendre à une aide financière du fonds de solidarité pour le logement (FSL). Par ailleurs, les coups de pouce en novembre ne manquent pas non plus du côté des ménages se chauffant au fioul, où pour ceux équipés d’un véhicule à moteur thermique.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Chèque énergie, ristourne à la pompe et bouclier tarifaire

Si comme près de 3 millions de foyers, vous vous chauffez au fioul, vous pourriez bien bénéficier d’un chèque énergie. Plus de la moitié des foyers se chauffant au fioul y sont éligibles. À compter du 8 novembre, cette aide dont le montant est compris entre 100 et 200 euros selon vos revenus, devrait vous parvenir automatiquement si vous avez déjà réglé des factures de fioul par le passé avec le chèque énergie classique. Afin de vérifier si vous pouvez y prétendre, un simulateur a été mis directement en ligne sur le site chequeenergie.gouv.fr.

Si vous possédez un véhicule à moteur thermique, vous profitez déjà depuis le 1er septembre d’une remise à la pompe exceptionnelle de 30 centimes d’euro par litre de carburant. Face aux difficultés d’approvisionnement en carburant pour les usagers de la route, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé le 16 octobre la prolongation de la remise de 30 centimes par litre pour deux semaines supplémentaires. Elle sera réduite à 10 centimes à partir du 16 novembre jusqu’à la fin de l’année. Même son de cloche chez TotalEnergies. La direction a confirmé qu'elle prolongerait sa remise à la pompe de 20 centimes par litre, jusqu'à la mi-novembre également.

Je compare les fournisseurs d'énergie

De nouvelles aides prévues en 2023 ?

D'autre part, le gel du prix réglementé du gaz et le plafonnement de celui de l'électricité reste en vigueur pour novembre. Pas d’inquiétude pour le moment concernant la hausse de 15% annoncée par le gouvernement. Elle ne sera effective qu‘à partir de janvier prochain pour le gaz, et février pour l'électricité.

Enfin, Emmanuel Macron a confirmé sur France 2 vouloir aller plus loin pour aider les Français à faire face à l'envolée des prix de l'énergie. Le dispositif complet devrait être dévoilé en détail ce vendredi par le gouvernement.

Je compare les offres