Les énergies renouvelables sont loin d’être aussi irréprochables

Energies renouvelables pas aussi irréprochable

Bon nombre d’entre nous sommes convaincus que face au réchauffement climatique, les énergies renouvelables représentent la solution parfaite puisqu’elles ne nuisent pas à l’environnement. Une affirmation qui n’est pourtant qu’une demi-vérité, à en croire un récent rapport publié par l’ONG Sherpa. Celui-ci explique que leur production a des effets dévastateurs sur l’environnement. Il serait même question de non-respect des droits de l’homme.

Le stockage de l’énergie produite pose problème

En elles-mêmes, les énergies renouvelables peuvent effectivement être considérées comme propres. Mais pour pouvoir être exploitées, elles doivent encore être emmagasinées dans des batteries. Et justement, l’auteur dudit rapport pointe du doigt l’impact désastreux de la production de ces équipements de stockage sur l’environnement.

À ce propos donc, le tableau est loin d’être aussi idyllique que ce que les producteurs d’énergies renouvelables veulent laisser croire.

Important Déjà, les matières premières nécessaires à la fabrication de ces batteries donnent lieu à des extractions minières à l’origine d’érosion du sol, de contamination des terres arables par des métaux lourds ainsi que d’émissions de gaz à effet de serre difficilement quantifiable – un détail qui est souvent d’ailleurs occulté par les principaux exploitants. De plus, certaines études révèlent que ces mines constituent une grande menace pour la biodiversité.

Pour rappel, la fabrication d’une batterie au lithium fait intervenir jusqu’à onze métaux lourds différents.

Des entreprises françaises parmi les coupables

La production d’énergie renouvelable est toutefois un enjeu majeur au cours des prochaines années. Il n’est donc pas étonnant de voir de grandes entreprises se lancer sur ce créneau.

Sauf que, selon le rapport de l’ONG,

Bon nombre d’entre elles ne respectent pas les normes en vigueur en matière d’empreinte carbone

Certaines d’entre elles sont également pointées du doigt pour

Non-respect des droits de l’homme, en l’occurrence l’exploitation abusive de leurs salariés, notamment celles qui travaillent dans les mines (en Asie et en Amérique du Sud).

Parmi les entreprises incriminées, ou du moins parmi celles qui sont soupçonnées de mauvaises pratiques, neuf sont françaises.

Important Il leur est, entre autres choses, reproché de manquer de transparence sur l’origine des minerais qu’elles exploitent ou encore de minimiser les risques encourus par les mineurs quant à l’exposition à des matériaux pouvant être dangereux pour la santé.

Même les éoliennes ont leur côté sombre

Et le constat de l’organisation a de quoi étonner. Par exemple, les éoliennes, longtemps désignées comme l’icône même des énergies vertes, seraient beaucoup plus nuisibles à l’environnement qu’il n’y parait. Là encore, outre le coût des installations, ce sont les métaux utilisés pour leur fabrication qui posent problème.

Quoi qu’il en soit, le principal souci des ménages reste la diminution du coût de l’énergie qu’ils consomment. L’usage du comparatif énergie est d’ailleurs privilégié pour trouver les meilleurs rapports qualité/prix auprès des différents fournisseurs.

Je compare les tarifs