Le bilan en énergie primaire des pays européens reflète-t-il la réalité ?

Bilan énergie primaire europe

Les derniers chiffres d’Eurostat sur la consommation d’énergie primaire et finale dans l’Union européenne à 27 pays membres ont montré que la quantité d’énergie primaire consommée en 2018 était d’environ 5 % supérieur à l’objectif d’efficacité énergétique pour 2020. Ceci était de 3 % supérieur à l’objectif pour la consommation d’énergie finale.

Néanmoins, la baisse enregistrée de la consommation énergétique finale due à l’avènement de la crise sanitaire, laquelle a contribué à l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique, a permis de réduire les écarts et d’affirmer que les objectifs annoncés en 2009 ont de fortes chances de se concrétiser cette année.

Mais selon les analyses des experts, ce bilan pourrait ne pas refléter la réalité, parce que souvent le média fait uniquement référence à l’électricité lorsqu’il parle de la hausse de la part des énergies vertes dans la consommation énergétique finale, alors que celle-ci représentait moins d’un quart de la quantité d’énergie consommée par les utilisateurs finaux en 2018.

38 % de la production d’électricité verte était d’origine hydraulique en 2018

Lorsqu’on parle d’électricité verte, la plupart d’entre nous pensent à l’énergie solaire et à l’énergie éolienne. Mais selon les chiffres d’Eurostat, 38 % de la production d’électricité verte était d’origine hydraulique en 2018.

Il est vrai que les offres d’énergie d’origines renouvelables se multiplient sur le marché européen et que leurs prix tendent à baisser du fait de la forte concurrence entre les fournisseurs, mais la part de celle-ci dans la consommation d’énergie finale reste toujours très limitée.

Les utilisateurs peuvent accéder aux offres les moins chères en utilisant notre comparateur énergie.

En ce qui concerne la consommation d’énergie primaire, la part de l’électricité d’origine solaire ou éolienne était seulement de 2,5 % en 2018 pour l’Union européenne à 27 membres.

Différence entre consommations d’énergie primaire et finale

La consommation d’énergie primaire est le terme qui désigne la demande d’énergie intérieure d’un pays ou d’une zone, tandis que la consommation finale est la quantité d’énergie livrée aux utilisateurs finaux.

La différence s’explique par les pertes dans la transformation et la distribution, mais aussi par la part utilisée directement dans le secteur de l’énergie.

Je compare les tarifs