Chaudière à granulés / pellets bois : tout savoir

chaudiere__granules_pellets_bois

La chaudière à granulés / pellets bois suscite bien des interrogations, particulièrement en période de crise énergétique. La crainte de coupures d’électricité et l’inflation du prix du gaz vous incite peut-être à rechercher des informations sur des moyens de chauffer votre foyer à moindre coût. Meilleurtaux se propose donc de vous guider sur tout ce qu’il y a à savoir sur la chaudière à pellets. Comment marche une chaudière à granulés / pellets bois ? Qu’est-ce qu’un pellet ou granulé ? De quelle puissance avez-vous besoin pour chauffer votre habitation ? Une chaudière à granulés est-elle rentable ? Quel est son coût ? Y a-t-il des aides et comment en bénéficier ? Faut-il prévoir un silo de stockage ? Suivez le guide, nous vous expliquons tout !

Je compare les fournisseurs d'énergie

Comment marche une chaudière à granulés / pellets bois ?

La chaudière à granulés est un système de chauffage efficace pouvant être installé en rénovation aussi bien qu’en construction. Ce type de chaudière utilise comme combustible le bois, élément naturel renouvelable et beaucoup moins coûteux que les énergies fossiles. De fait, la chaudière bois se révèle écologique et économique.

ImportantNe pas confondre un poêle à granulés, fonctionnant comme une cheminée et installé dans une pièce de vie, et une chaudière à granulés servant de chauffage central.


Principe de fonctionnement d’une chaudière à granulés

Le rôle de la chaudière à granulés, comme celui de toute autre chaudière, est :

  • d’alimenter les chauffages de votre habitation ;
  • de produire de l’eau chaude sanitaire.

Le combustible, appelé granulé ou pellet, est acheminé dans la chaudière depuis son lieu de stockage, de manière manuelle ou automatique. En brûlant, les granulés dégagent de la chaleur, faisant monter de l’eau en température. Celle-ci est ensuite envoyée dans la tuyauterie, en direction du chauffage, et éventuellement du ballon d’eau chaude. Le résidu de la combustion, les cendres, est recueilli dans un cendrier placé dans la partie basse de la chaudière à granulés / pellets de bois.

Une chaudière à granulés vous permet donc de chauffer votre maison ou appartement et de disposer de l’eau chaude dans votre cuisine et vos pièces d’eau.


Qu’est-ce qu’un granulé ou pellet de bois ?

Les granulés, aussi appelés pellets, sont des petits cylindres de bois compacté. Ils sont obtenus en recyclant les résidus de bois de l’industrie forestière et de l’élagage. Le granulé de bois est donc un combustible 100% naturel. Le pellet est doté d’un fort pouvoir calorifique (approximativement 5 kilowattheure par kilogramme). Il est disponible sous de nombreux formats (vrac, sacs, palettes…) et est facilement transportable. De plus, sa combustion dans une chaudière bois est complète, minimisant les résidus de combustion. Enfin, le granulé émet moins de fumée que les bûches de bois, réduisant le besoin en ramonage.

Son prix d’achat est moindre que celui des combustibles fossiles que sont le gaz ou le fioul. Cependant, il connaît une forte augmentation des prix, liée à la hausse des coûts de production et à un soudain déséquilibre offre/demande.

EnergieGranulés de bois en €/tonneGaz en €/MWhPétrole en USD par barilElectricité en €/MWh
Juillet 2021 350 35 43 90
Juillet 2022 650 133 112 400
Facteur d’augmentation 1,9 3,8 2,6 4,4

Comparatif des prix de l’énergie


Ces chiffres montrent que, malgré l’envol des prix, la compétitivité des granulés face aux autres énergies est intacte.

Bon à savoirPour des pellets de qualité, choisissez des granulés respectant les normes Din Plus, NF ou EN Plus.


Les différents modèles de chaudières à granulés

Les modèles de chaudière à granulés / pellets bois diffèrent par la technologie employée, qui détermine leur facilité d’utilisation et leur efficacité :

  • la chaudière à granulés dotée d’une vis sans fin électrique alimentant la chaudière en combustible, depuis un silo adjacent ;
  • la chaudière à granulés à aspiration, reliée à un silo installable à distance, depuis lequel sont aspirés les pellets en bois ;
  • la chaudière à pellets à condensation, qui optimise le fonctionnement du système en récupérant les calories des fumées produites par la combustion et améliore ainsi le rendement thermique.
Je compare les fournisseurs d'énergie

Caractéristiques techniques d’une chaudière à granulés / pellets bois

Quelle puissance pour une chaudière à granulés ?

Plusieurs critères doivent guider le choix de la puissance de votre chaudière à pellets :

  • la superficie de votre logement ;
  • son isolation thermique, un bâtiment bien isolé nécessitant moins de puissance de sa chaudière à granulés pour conserver une température confortable qu’une maison mal isolée;
  • l’usage de la chaudière à bois : chauffage uniquement ou également production d’eau chaude sanitaire stockée dans un ballon de quelques centaines de litres.

Bon à savoirLa puissance d’une chaudière se mesure en kilowatts (kW) et les chaudières à granulés actuelles couvrent une vaste gamme de puissance variant de quelques kW à 40 kW.

Puissance (kW)Superficie en m2
Mauvaise isolationFaible isolationMoyenne isolationBonne isolation
6 35 50 65 90
8 45 70 85 120
10 55 90 110 150
12 65 110 130 175
14 75 130 150 200
16 85 150 170 225

Puissance nécessaire pour chauffer une maison en fonction du niveau d’isolation.

Ce tableau est une simple indication pour vous aider à estimer la puissance nécessaire pour votre chaudière bois.


Le thermostat

Il est possible de disposer d’un thermostat programmable sur une chaudière à pellets. Pour réaliser des économies d’énergie ainsi que pour gérer au mieux votre confort au jour le jour, le thermostat est d’une aide précieuse. Selon les modèles, un thermostat de chaudière à bois vous permet de :

  • déterminer le seuil de température déclenchant l’alimentation des radiateurs ;
  • définir les jours de la semaine pendant lesquels chauffer ;
  • définir des plages horaires pour chauffer ou ne pas chauffer des pièces vides ;
  • contrôler la chaudière à pellets à distance, via une application smartphone.

Faut-il prévoir un silo de stockage ?

Le silo de stockage est l’équipement nécessaire à l’entreposage des granulés de bois. Il en existe de différents types :

  • le silo de stockage maçonné désigne une pièce dont l’usage exclusif est le stockage des granulés, acheminés par aspiration ou vis sans fin ; il doit être libre de toute installation électrique par mesure de sécurité, et être totalement étanche à l’humidité et à l’air ;
  • le silo de stockage enterré est une cuve étanche (béton ou plastique), enterrée à proximité de la chaudière à pellets, acheminés par aspiration ; c’est le système le plus coûteux ;
  • le silo de stockage en cuve plastique, dont certains sont adaptés pour être extérieurs ;
  • le silo de stockage textile, le moins onéreux.

Les deux derniers sont très simples à installer et peuvent l’être dans la chaufferie elle-même si la surface le permet. Outre le type de silo, il existe des modèles variés en termes de prix et de multiples capacités de stockage.


Comment choisir le silo de stockage pour votre chaudière à granulés ?

Votre choix de type de silo de stockage dépend de certaines caractéristiques :

  • configuration du logement ;
  • besoins en chauffage et/ou eau chaude sanitaire ;
  • puissance de la chaudière à granulés / pellets bois.

Le choix de sa capacité de stockage dépend de la surface à chauffer et du niveau d’isolation du logement : il est préférable qu’elle soit suffisante pour stocker assez de combustible pour une année entière. Un silo maçonné ou enterré convient parfaitement pour alimenter la chaudière à granulés d’une grande habitation, alors qu’une petite cuve ou un silo textile peut suffire à un appartement ou une petite maison.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Une chaudière à granulés est-elle rentable ?

Quel est le coût d'une chaudière à granulé ?

Le prix d’une chaudière à granulés / pellets de bois est multiple :

  • coût d’achat ;
  • coût d’installation de la chaudière à bois ;
  • coût de l’entretien de la chaudière à granulés ;
  • coût d’installation d’un silo à pellets.

Le coût d’achat d’une chaudière à granulés de bois se situe entre 2 000 € et 18 000 €. Ce prix diffère selon, plusieurs critères :

  • technologie employée ;
  • puissance ;
  • taille ;
  • compatibilité avec les équipements présents.

Le coût d’installation par un artisan chauffagiste varie également. Il faut compter, selon le professionnel, entre 1 000 € et 3 000 € pour la mise en place d’une chaudière à granulés.

L’installation d’un silo pour stocker les pellets de bois revient également à plusieurs centaines d’euros. Enfin, la dépense annuelle pour l’entretien de la chaudière à granulés est d’environ 200 euros.


Quelle est la durée de vie d'une chaudière à granulés ?

Les chaudières à granulés sont fabriquées pour rester efficace longtemps. La durée de vie théorique d’une chaudière à pellets est aujourd’hui estimée à 20 ans.

Si l’on compare avec d’autres types de chaudières, nous sommes dans le même ordre de grandeur. En effet, une chaudière au gaz dure entre 10 et 20 ans, alors que la longévité d’une chaudière au fioul atteint le quart de siècle.

Attention cependant, pour profiter d’un chauffage aux pellets le plus longtemps possible, un entretien régulier est nécessaire. Il consiste à nettoyer intégralement la chaudière, s’assurer que les dispositifs de sécurité soient optimaux, et si besoin effectuer des réglages.

La belle longévité de la chaudière à granulés ou pellets de bois permet ainsi de rentabiliser l’investissement initial.


Quelles sont les aides disponibles pour l'installation d'une chaudière à granulés ?

La rénovation énergétique de l’habitat étant une priorité des pouvoirs publics, de nombreux travaux de rénovation peuvent bénéficier d’aides financières. C’est notamment le cas pour l’acquisition et l’installation d’un nouveau système de chauffage, s’il est plus performant et moins polluant. Pour y avoir droit, vous devez remplir certaines conditions (différentes selon l’aide sollicitée), pouvant être :

  • le montant des ressources de votre foyer ne doit pas dépasser un certain seuil ;
  • les équipements choisis doivent respecter un certain type et des critères de performance ;
  • les travaux doivent être faits dans une habitation de 15 ans d’âge au moins ;
  • ce doit être votre résidence principale ;
  • le montant des travaux à réaliser doit atteindre un minimum hors taxes ;
  • le professionnel engagé pour exécuter vos travaux doit posséder la qualification RGE.

Si vous êtes éligible à une ou plusieurs de ces aides, vos revenus et votre lieu de résidence en déterminent le montant.

Voici quelques subventions ou prêts possibles pour l’installation d’une chaudière à granulés/pellets bois :

  • les subventions de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) :
    • MaPrimeRénov’ ;
    • MaPrimeRénov’ Sérénité : le gain énergétique doit être a minima de 35 % ;
    • Loc’Avantage, si vous êtes propriétaires bailleurs ;
  • le chèque énergie (entre 48 € et 277 € TTC) ;
  • l’Eco-PTZ, un prêt à taux zéro (donc sans intérêts) de maximum 15 000 € pour une chaudière bois,
  • les aides financières de vos collectivités locales ;
  • aide de la caisse de retraite ;
  • prêt de la Caf.

De plus, bel avantage de la chaudière à granulés, la TVA est réduite à 5,5 %.

Attention, certaines aides sont cumulables entre elles, sous certaines conditions.

De leur côté, les fournisseurs d’énergie (ou leurs partenaires) proposent également des aides financières pour le chauffage. L’aide Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) pour une chaudière pellets prend la forme d’une :

  • prime Coup de pouce Chauffage permettant de subventionner le coût de remplacement de son chauffage ;
  • prime Coup de pouce Rénovation performante d'une maison individuelle pouvant vous être allouée si vous entreprenez des travaux de rénovation globale de votre maison individuelle ; la consommation d'énergie pour le chauffage, la climatisation et la production d’eau chaude doit diminuer d'au moins 55 % ; l’installation d’une chaudière à pellets peut intégrer le bouquet de travaux nécessaires.

N’hésitez pas à consultez le site du service public France Rénov’ pour tout savoir sur les aides et les démarches de vos travaux de rénovation énergétique.

Je compare les fournisseurs d'énergie

Avantages et inconvénients d’une chaudière à granulés / pellets bois

Quels sont les avantages d'une chaudière à granulés ?

Une chaudière à granulés / pellets bois présente de nombreux atouts :

  • l’efficacité de son rendement, dépassant les 85 % pour une chaudière à granulés classique, et les 90 % pour une chaudière à accumulation ;
  • un coût de chauffage plus faible que celui des autres énergies (une livraison annuelle de granulés réduit encore plus les frais) ;
  • le caractère écologique de son combustible ;
  • sa facilité d’alimentation ;
  • sa simplicité de fonctionnement.

Quels sont les inconvénients d’une chaudière à pellets ?

Une chaudière à granulés / pellets bois implique certains contraintes :

  • son installation peut être longue et encombrante, puisqu’elle nécessite :
    • de la place pour la chaudière en elle-même et le respect des distances de sécurité ;
    • une arrivée d’air pour la combustion des pellets ;
    • un conduit d’évacuation des fumées ;
  • sa compatibilité avec les appareils de chauffage (radiateurs) en place ;
  • le stockage des granulés de bois qui nécessite de l’espace :
    • à côté de la chaudière pour un silo l’alimentant automatiquement ;
    • dans une pièce adjacente, pour une alimentation automatique par un système de vis sans fin nécessitant des travaux complémentaires, ou pour une alimentation manuelle ;
  • un entretien régulier, différent selon les modèles, s’ajoutant à l’entretien annuel de la chaudière (maillage avec la page entretien chaudière) :
    • le brûleur, à nettoyer tous les deux jours ou toutes les deux semaines, si la chaudière à pellets ne dispose pas du système de nettoyage automatique ;
    • le vidage des cendres, qui peut être hebdomadaire ou trimestriel selon la contenance du cendrier.
Je compare les fournisseurs d'énergie

FAQ : chaudière à granulés / pellets bois

L’entretien de ma chaudière à granulés / pellets bois est-il obligatoire ?

Oui, l’entretien de votre chaudière à granulés est obligatoire. Elle doit être vérifiée annuellement par un professionnel qualifié. Le chauffagiste procède alors au nettoyage, au ramonage et au contrôle de votre chaudière à bois. Suite à cet entretien, vous recevez une attestation à transmettre à votre assurance habitation. Par ailleurs, il est nécessaire de vider le bac à cendres et de vérifier le silo à intervalles réguliers, opérations que vous pouvez bien entendu réaliser par vous-même.

Dois-je faire appel à un installateur de chaudière à pellets professionnel, certifié RGE ?

Oui, l’installation de votre chaudière à pellets doit être réalisée par un installateur de chaudière à granulés, pour que vous puissiez bénéficier des aides financières. Un professionnel ayant obtenu la certification officielle RGE est Reconnu Garant de l'Environnement. Faire appel à un artisan RGE vous garantit d’embaucher un professionnel expert en efficacité énergétique. Vous êtes également assuré qu’il se forme régulièrement aux dernières technologies.

Qu’est-ce que le rendement d’une chaudière ?

Le rendement d’une chaudière est le ratio entre énergie produite et énergie consommée. Autrement dit, c’est le rapport entre la chaleur émise par votre chaudière bois et le volume de combustible utilisé. Plus ce pourcentage est élevé, et plus l’efficacité la chaudière est importante.

De quel volume de granulés vais-je avoir besoin pour ma chaudière bois ?

Le volume de combustible dépend, comme pour une chaudière classique, de plusieurs facteurs :

  • la superficie à chauffer ;
  • le niveau d’isolation du logement ;
  • la région de France où vous habitez;
  • la température à laquelle vous chauffez ;
  • l’usage (chauffage seul ou chauffage plus eau chaude).
  • La consommation peut ainsi varier entre une et quatre tonnes de granulés par an.

Quelles sont les marques de chaudières granulés ?

Des marques d’origines diverses (Autriche, France, Italie notamment) se disputent le marché du chauffage au granulé : Fröling, KWB, Hargassner, ÖkoFEN, Edilkamin, Laminox Idro, Palazzetti, DeDietrich, Morvan, Viessmann, vous avez le choix. Les producteurs autrichiens sont réputés pour leur équipement haut de gamme, les fabricants italiens pour leur compétitivité.

Je compare les offres