Retour sur le site meilleurtaux.com

Les réseaux électriques en France permettent-ils de garantir un service de qualité au meilleur prix ?

Parc éolien derrière une rangée de panneaux solaires

Formés en grande partie par des centrales nucléaires, lesquelles couvrent 70 % des besoins en électricité dans l’Hexagone, les réseaux électriques français ne comptent encore jusqu’ici que quelques parcs éoliens et solaires. Néanmoins, la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique ne cesse de s’accroître ces dernières années et l’État envisage de mettre en place de nouvelles installations afin de réduire au minimum les émissions de gaz à effet de serre.

Questionné sur ce sujet, l’ex-PDG d’Elf Aquitaine, Loïk Le Floch-Prigent, a déclaré que la structure actuelle des réseaux électriques n’a pas besoin de modifications importantes, étant donné que celle-ci permet déjà d’assurer un service en accord avec les attentes des consommateurs. L’ajout d’autres installations visant à produire davantage d’énergies renouvelables serait une perte d’argent et ne fera que compromettre le bilan carbone de la France, selon son explication.

On ne peut pas dépendre entièrement d’énergies intermittentes

Loïk Le Floch-Prigent a affirmé qu’il n’est pas nécessaire d’investir massivement dans les grandes installations éoliennes et solaires, car les énergies produites à partir de celles-ci ne permettent pas de garantir un service stable et des prix attractifs.

Il insiste sur le fait que le stockage des énergies renouvelables pose encore problème et que ces installations doivent être associées à des centrales à gaz afin de pallier l’intermittence.

Important Le mix énergétique français actuel permet, selon cet ingénieur spécialiste de l’énergie, de garantir un service de qualité au meilleur prix.

Pour pouvoir profiter des offres les plus compétitives sur le marché, les consommateurs n’ont qu’à recourir à un comparatateur énergie. Cet outil permet d’ailleurs d’accéder aux offres d’énergie classiques et offres vertes proposées par les fournisseurs, et de découvrir les tarifs les moins chers en seulement quelques clics.

La nouvelle stratégie de la France sur l’énergie et le climat manque de cohérence

Cet ancien dirigeant d’entreprise a ainsi critiqué la nouvelle stratégie de la France sur l’énergie et le climat, pas assez cohérente à son avis.

En effet, la PPE s’est focalisée sur l’objectif de la réduction de la part du nucléaire (50 %) en 2035 et la croissance des énergies vertes (33 %) en 2030.

Par ailleurs, la SNBC vise la neutralité carbone en 2050 alors que la sortie des énergies fossiles est reportée.

Archives

2020
Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs