Offre 100% verte

Offre 100% verte

Les enjeux écologiques sont aujourd’hui au centre de la politique commerciale de nombreux fournisseurs d’énergie. L’électricité verte en est l’exemple le plus marquant.

L’électricité verte, c’est quoi au juste ?

On désigne sous le terme d’électricité verte toute forme d’électricité produite à partir de sources énergétiques renouvelables, c’est à dire d’énergies dont les stocks se renouvellent naturellement.

Aujourd’hui, environ 80 % de l’électricité française est issue des centrales nucléaires, une énergie carbonée dépendant exclusivement de cette ressource limitée qu’est l’uranium. Dans les conditions actuelles, selon les chiffres fournis par l'Agence pour l'énergie nucléaire (AEN), les réserves mondiales d'uranium permettraient d'alimenter les centrales nucléaires pendant environ 100 ans.

Il est donc essentiel de développer dès maintenant des solutions énergétiques pérennes. En 2018, la part « verte » dans la consommation totale d’électricité en France était de 23 %.

Comment est produite l’électricité verte ?

Il existe aujourd’hui différents moyens de produire durablement de l’électricité verte. Voici les principaux d’entre eux :

  • Les barrages hydrauliques permettent de créer de l’électricité par l’intermédiaire de la force de l’eau. La chute de l’eau entre deux niveaux de hauteurs différentes met en mouvement une turbine, elle-même reliée à un alternateur. En France, l’hydroélectricité est la 3e source de production d'électricité et la 1re source reposant une énergie renouvelable. On compte aujourd’hui 2 300 installations hydroélectriques sur le territoire métropolitain, dont environ 400 exploitées par EDF.
  • Les éoliennes produisent quant à elle de l’électricité grâce à la force du vent, qui vient actionner les pâles d’un rotor mettant en mouvement un alternateur. Avec 13,6 GW de capacités installées en 2017, l’éolien participe aujourd’hui à hauteur de 4,5 % à la production électrique française. Si ce chiffre est en constante augmentation, la France est néanmoins en retard sur l’Allemagne (108 GW), l’Italie (60,8 GW) et l’Espagne (51,9 GW).
  • L’énergie solaire permet de fabriquer de l'électricité à partir de la lumière du soleil, captée par des panneaux photovoltaïques ou des centrales solaires thermiques. Représentant environ 2 % de la consommation d’électricité nationale, cette énergie renouvelable est encore minoritaire en France, bien qu’elle ne cesse de se développer depuis maintenant plusieurs années.

L’électricité verte et les garanties d’origines

L’électricité verte

La complexité du réseau de distribution de l’électricité française complexifie la traçabilité de l’énergie. Qu’elle que soit son origine ou son mode de production, c’est en effet la même électricité qui est livrée à l’ensemble des foyers raccordés au réseau.

L’électricité consommée partout en France contient donc le même pourcentage d’électricité issue de sources énergétiques fossiles et de sources renouvelables. La garantie d’origine (GO) permet cependant de contribuer activement au développement de l’énergie verte.

Les garanties d’origines assurent la traçabilité de l’électricité verte au niveau européen. Par son intermédiaire, le fournisseur certifie pouvoir fournir sur le réseau une quantité d’électricité d’origine renouvelable équivalente à la consommation de ses clients.

Sur décision du ministère de l’environnement, c’est aujourd’hui la société Powernext qui est responsable de la délivrance, du transfert et de l’utilisation de ces garanties.

Deux méthodes existent aujourd’hui pour assurer la traçabilité de l’énergie. Les producteurs sources sont ainsi amenés à faire auditer leur production afin d’obtenir la garantie d’origine. Les fournisseurs qui s’approvisionnent auprès de ces derniers peuvent quant à eux acheter directement cette électricité et la GO qui lui est attachée, ou acquérir l’électricité et la GO de façon indépendante.

L’offre d’électricité 100 % verte de Cdiscount garantit donc que chaque kWh consommé par le foyer génère obligatoirement la production d’un kWh d’énergie renouvelable.

Dans un souci de transparence, nous nous engageons également à communiquer à nos clients le lieu de production de l’énergie, sa date de production ainsi que sa source.

Les fournisseurs ayant obtenu la certification GO s’engagent pour la préservation des ressources de la planète. Une partie de leurs bénéfices annuels est ainsi reversée pour financer le développement d'énergies hydraulique, solaire et de biomasse.

L’énergie verte est-elle plus chère ?

L’électricité verte est aujourd’hui abordable

EssentielContrairement à une idée trop largement répandue, le prix d’un abonnement à une offre d’électricité verte est loin d’être prohibitif. Certains fournisseurs alternatifs proposent aujourd’hui des formules financièrement plus avantageuses que celle commercialisée par EDF dans le cadre du tarif réglementé, dont l’énergie est principalement produite à partir du nucléaire.

Il est cependant vrai que pour un même niveau de prestation, les offres vertes sont généralement plus onéreuses que leurs équivalentes fossiles.

Cette différence de prix s’explique notamment par le prix payé par les fournisseurs alternatifs pour acquérir l’énergie et la garantie d’origine au fournisseur producteur, mais également par la part des bénéfices reversés pour le développement des énergies durables.

Certains fournisseurs, et nous en faisons partie, rognent sur leur marge pour proposer des formules 100 % verte à des tarifs extrêmement avantageux.

Ainsi pour trouver une offre 100% verte au meilleur prix, nous vous conseillons de recourir à un comparateur d'énergie.

Le pouvoir public s’implique

Soucieux de préserver les ressources naturelles de notre planète, le pouvoir public français s’implique de façon croissante dans le développement des énergies renouvelables. La loi de Transition énergétique a ainsi fixé qu’à l’orée 2030, 32 % de la consommation énergétique française devrait résulter de sources d’énergies vertes. Elle demeure aujourd’hui sous la barre des 25 %.

Pour atteindre ces objectifs et développer les capacités de production, des investissements massifs devront cependant être consentis.

Ils sont aujourd’hui le fait de l’État, d’acteurs privés mais aussi d’investisseurs institutionnels ou de particuliers agissant par l’intermédiaire de plateformes de financement participatif. Un pourcentage de la Contribution au Service Public de l’Électricité est également affecté à la transition du mix énergétique français.

Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs