Retour sur le site meilleurtaux.com

Le tarif mensuel pour se connecter sur le Web varie entre moins d’un et plus de 15 000 dollars selon le pays

Jeune femme travaillant sur un laptop

La connexion web est perçu comme étant un outil de divertissement, a priori. Dans le fond, il est bien plus essentiel à la vie des utilisateurs grâce aux nombreux bienfaits qu’il apporte. Il faut croire que c’est une source irréfutable de progrès. Toujours est-il que le coût d’accès diffère d’un pays à un autre, et les écarts peuvent être exorbitants. Pour sa part, la France se trouve parmi les mieux lotis.

L’omniprésence d’Internet n’est plus à redire à l’heure actuelle, notamment dans les pays développés qui disposent d’infrastructures adéquates pour son déploiement, mais surtout pour l’optimisation du débit des données. À savoir, de cet élément peuvent dépendre les prix des abonnements, outre les nombreux autres facteurs limitant la connectivité, comme la guerre ou l’instabilité politique.

Tout cela pour dire que d’énormes disparités sont observées à l’échelle mondiale, quant aux tarifs appliqués, la différence pouvant même atteindre les 15 000 dollars. C’est du moins ce qu’a révélé l’étude comparative de Cable qui a mis en examen quelques centaines de pays, dont la France qui s’est retrouvée parmi les bons élèves.

La France, 49ème pays moins cher en matière de connexion

22 euros, c’est le montant que les Français doivent en moyenne débourser mensuellement pour bénéficier d’une connexion. Un prix modique à comparer avec les tarifs appliqués dans d’autres pays du monde. Ne serait-ce que de considérer ceux d’Italie, dont la facture d’Internet s’élève en moyenne à 29 euros. Ou encore ceux de ses voisins du Sud (Espagne) ou d’outre-Manche (la Grande-Bretagne), dont l’abonnement avoisine les 35 euros par mois.

Ces frais abordables s’expliqueraient entre autres par le dynamisme des différents défenseurs des droits de consommateurs, tout comme l’enthousiasme des utilisateurs à émettre leur opposition à chaque montée de prix. C’est bien le cas d’UFC Que-Choisir qui a exprimé sa désapprobation lorsque Free et SFR ont décidé de réviser à la hausse leurs tarifs en décembre dernier.

Toujours est-il que si l’Hexagone se trouve à la 11ème position à l’échelle européenne, elle n’en est pas mieux placée dans le classement mondial. Il se trouve que 48 pays présentent des grilles tarifaires moins chères qu’elle. Quoi qu’il en soit, parmi les 206 nations recensées dans le cadre d’une étude comparative de Cable, elle est quand même bien lotie.

À savoir, l’Iran, la Bulgarie, le Népal, le Kirghizistan et la Hongrie ont eu la meilleure note, avec des abonnements mensuels moyens respectifs de 0,31 dollar, 0,85 dollar, 0,87 dollar, 1,26 dollar et 1,66 dollar. Pour ce qui est de la rapidité de la connexion, la Bulgarie et la Hongrie brille en plus par leur haut débit. Et ce, grâce au déploiement généralisé de la fibre FTTH.

De nombreux facteurs peuvent influencer la cherté des tarifs

Le site britannique a toutefois souligné que le fait d’offrir une connexion fort abordable ne signifie pas forcément que celle-ci soit fiable et performante. En effet, les utilisateurs d’Internet sont confrontés à une vitesse pour le moins lente en Iran, au Népal et au Kirghizistan étant donné que les infrastructures y afférentes sont peu développées.

Outre le manque de fondations, d’autres facteurs peuvent aussi bien limiter la performance de la connexion web, notamment la guerre, le climat politique incertain, la restriction de l’accès à Internet et la faible utilisation à l’échelle nationale. En effet, Cable argumente que :

Le prix que vous paierez sera en grande partie consacré à la construction d’une ligne physique jusqu’à votre propriété puisque peu d’entre elles existent déjà. Ces coûts de travaux augmentent de façon exponentielle à mesure que votre domicile s’éloigne des principaux centres urbains de chaque pays.

Cela explique sans doute les prix excessifs pratiqués dans les cinq pays figurant en bas du classement, notamment la Mauritanie, le Tanzanie, le Laos, le Yémen et l’Érythrée où l’accès à la connexion est facturé respectivement à 1333,78 dollars, 1488,11 dollars, 4386,95 dollars, 8333,33 dollars et 15051,29 dollars.

Archives

20202019
Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz Internet
Je compare
Je compare les tarifs