Retour sur le site meilleurtaux.com

Internet a aidé les ménages à supporter au mieux la période de confinement

Famille dont chaque membre est sur un appareil connecté à internet pendant le confinement

Internet a aidé les ménages à supporter au mieux la période de confinement. La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) en donne la preuve en démontrant que ce service domine la liste des activités récréatives des Français durant les nombreuses semaines où ils étaient contraints de rester chez eux.

Procédant comme un comparateur Internet, Hadopi s’est donné pour mission d’observer la fréquence d’usage de biens culturels dématérialisés depuis que la France est entrée dans le confinement forçant les Français à rester chez eux et à mettre de côté les sorties culturelles et sportives.

À travers son baromètre bimensuel publié récemment, cette Haute Autorité a ainsi démontré que le niveau de consommation de ce type de service a pris de l’ampleur auprès des internautes. Dans ce sens, l’organisme a d’ailleurs découvert que ces derniers ont montré un vrai penchant pour la production musicale et audiovisuelle qui domine désormais la liste des activités récréatives adoptées par les ménages.

La consommation de biens culturels dématérialisés se renforce

Le 23 avril, Hadopi a rendu public son baromètre bimensuel concernant les usages culturels sur Internet pour la quatrième semaine de confinement. Ce qui lui a permis de démontrer que la consommation de biens culturels dématérialisés continue de renforcer sa place auprès des ménages. La preuve en est que leur nombre a fait un bond de 5 points par rapport à la publication d’il y a quinze jours avant cette date pour représenter 89% des internautes et afficher 8% de plus qu’en 2019 sur la même période. Une situation qui a d’ailleurs permis aux auteurs de cette enquête de dire que :

L’accès à des biens culturels dématérialisés apparaît davantage encore comme une nécessité pour les Français.

Et d’ajouter que :

Dans le même temps, deux tiers des internautes environ déclarent avoir intensifié leur consommation d'au moins un bien culturel depuis le confinement.

Dans ce sens, tout indique qu’entre la deuxième semaine de confinement et la quatrième, le plus fort penchant est surtout observé auprès des 40 ans et plus contrairement à la période d’avant cette crise sanitaire où le système était dominé par une catégorie d’âge de 15 à 24 ans dominée par les femmes et les jeunes.

Les activités récréatives sur Internet ont pris le dessus

56%, c’est la part obtenue par les biens culturels sur Internet auprès des Français répondant au sondage d’Hadopi. Un niveau qui a d’ailleurs permis à l’ensemble des produits dématérialisé de dominer la liste des activités récréatives à domicile en passant devant les animations sportives et manuelles affichant respectivement 37% et 41% à leur actif.

Dans les détails, tout indique que les internautes ont démontré un véritable penchant pour l’audiovisuelle et la production musicale. Soit à hauteur de :

  • 59% pour la musique et les clips vidéo ;
  • 50% pour les films ;
  • 47% pour les séries télévisées ;
  • 47% pour les photos.

Concernant ces deux derniers points, Hadopi a tenu à préciser que par rapport en 2019, ils sont les premiers à afficher la plus forte progression en passant de 38% à 47%. Et d’ajouter que :

Les taux de fréquentation des consommateurs réguliers n'ont pas beaucoup évolué et une hausse est surtout observée chez les consommateurs occasionnels.
Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz Internet
Je compare
Je compare les tarifs