Retour sur le site meilleurtaux.com

Toutes les générations des Luxembourgeois sont dépendants d’Internet

Gros plan sur un téléphone qui affiche une commande de nourriture en ligne

Toutes les générations des Luxembourgeois sont accros à Internet. Il s’agit là de l’enseignement principal que l’on pourrait tirer du récent rapport du Statec (Institut national de la statistique et des études économiques du Grand-Duché de Luxembourg) publiant des données chiffrées indiquant que la grande majorité de la population ne peut plus s’en passer.

Un comparatif internet, c’est en adoptant ce procédé que l’Institut national de la statistique et des études économiques du Grand-Duché de Luxembourg est parvenu à mesurer la place tenue par le réseau auprès des Luxembourgeois pour la saison 2019.

Et en regardant les résultats de ses enquêtes, l’on pourrait dire que la situation est plus qu’encourageante. Ce, en tenant en compte du fait qu’une minorité (3 %) de la population demeure réfractaire à Internet si la majorité restante y est quotidiennement accrochée qu’importe l’endroit où elle se trouve en notant que l’usage de la connexion varie en fonction de l’âge et du sexe.

Presque tous les Luxembourgeois sont connectés

Dans le cadre de ses études, le Statec s’est approché de quelque 1 500 individus du Grand-Duché de Luxembourg dans le but de mesurer l’importance d’Internet dans le quotidien des Luxembourgeois. Le résultat est unanime, presque toute la population est connectée dans cette contrée que ce soit en utilisant un Smartphone, une tablette, un ordinateur ou autres appareils permettant de surfer.

Pour s’en persuader, il suffit de se référer au fait que 97 % des répondants ont avoué ne plus pouvoir s’en passer qu’ils soient dans le confort de leur maison, en déplacement ou en milieu de travail.

Dans les détails, cette enquête a permis de constater que toutes les générations disposent d’au moins un accès au réseau en notant qu’un panel d’individus âgés de 16 à 74 ans représentant les deux sexes a participé à ce sondage avec un sérieux penchant pour les jeunes et à un niveau élevé à 82 % chez les séniors à partir de 65 ans.

Ainsi, l’on peut en déduire que seuls 3 % des Luxembourgeois sont réfractaires à Internet en 2019. Tout cela pour dire que ce niveau est relativement bas en précisant qu’en ce qui concerne les internautes, la connectivité est tout, sauf pour l'apprentissage en ligne et la domotique ne représentant que 13 % des 25-54 ans et 12 % des 16-24 ans dans le premier cas et 11 % pour le second.

Des fossés se creusent en matière d’utilisation

À l’exception des réseaux sociaux séduisant 71 % des 25 à 54 ans, l’on pourrait dire que les fossés se creusent en ce qui concerne l’usage d’internet auprès des Luxembourgeois.

À titre d’exemple, le Statec a concentré ses études sur les différences d’habitudes entre les hommes et les femmes à l’heure des recherches d’informations sur la toile. C’est ce qui a permis de découvrir que dans ce domaine :

  • Les messieurs sont plutôt intéressés par les biens et les services avec un niveau élevé à 74 % contre 66 % pour les dames ;
  • Le regard des dames est plutôt orienté vers les sujets liés à la santé avec 65 % contre 56 %.

Pareille situation en ce qui concerne les générations où l’on constate qu’auprès des :

  • 65 à 74 ans, le net prouve son utilité dans la correspondance mail (77 %), les transactions bancaires et les actualités (60 %) ;
  • 16 à 24 ans, internet rime avec musique (90 %), réseaux sociaux (87 %), envoi de mails (82 %) et téléphonie (69 %).
Pourquoi payer plus cher ?
Quelles offres souhaitez-vous comparer ?
Electricité Gaz
Je compare
Je compare les tarifs